Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Risque de glissement de terrain : des évacuations sur la rue Boisclair

durée 15h26
15 mars 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

La Ville de Shawinigan a évacué ce matin quatre immeubles situés sur la rue Boisclair, dans le quartier Almaville, en raison des risques de glissements de terrain.

Comme l’ont recommandé les experts en géologie du ministère des Transports du Québec, la ville a entrepris des travaux pour protéger les infrastructures municipales et les propriétés privées situées de l’autre côté de rue.

« Nous sommes conscients de tout le stress que cette situation a pu engendrer pour les propriétaires et les locataires visés par cette évacuation. Il n’est pas évident de trouver un nouveau logement ou une nouvelle maison pendant l’hiver. Cependant, le danger est imminent et nous avons retroussé nos manches afin de les aider à trouver un nouveau toit. Nous sommes heureux de constater que tous les locataires ont pu trouver un nouvel endroit pour se loger », indique la conseillère municipale du district Almaville, Josette Allard-Gignac. 

Comme les mouvements de sol sont moins probables en période hivernale, les propriétaires et les locataires des immeubles situés au 425-427, 445-447, 465 et 475-477, rue Boisclair, avaient jusqu’à aujourd’hui, le 15 mars, pour quitter leur domicile.  

Une aide financière et un soutien psychologique ont été offerts par le ministère de la Sécurité publique et le CIUSSS MCQ aux propriétaires et aux locataires. 

Des glissements de terrain surviennent dans le secteur depuis de nombreuses années. Un événement important est survenu en 2008 et des travaux de stabilisation avaient alors été réalisés. Un autre important glissement de terrain est survenu en 2014, menant à des évacuations permanentes. Puis, à l’automne dernier, un autre glissement important est survenu, sous le belvédère Lambert de la 105e Avenue. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Moyens de pression des policiers de la SQ: une première en 15 ans

Devant la suspension samedi dernier des négociations entourant le renouvellement du contrat de travail des policières et policiers de la Sûreté du Québec échu depuis mars 2022,  l’Association des policières et policiers provinciaux du Québec (APPQ) n’a d’autre choix que de prévoir des moyens de pression, vient-on d'annoncer aujourd'hui par voie de ...

Le juge en chef de la Cour suprême plaide pour davantage de transparence

Les tribunaux canadiens doivent être plus transparents afin de maintenir la confiance du public dans le système de justice, a déclaré jeudi le juge en chef de la Cour suprême du Canada avant une rare séance à l’extérieur d’Ottawa. Le juge en chef Richard Wagner a déclaré à La Presse Canadienne qu’il était désormais plus important pour les ...

Forte augmentation des crimes en ligne durant la COVID-19

De nouvelles statistiques indiquent que les cas d’extorsion déclarés à la police au Canada ont augmenté de près de 300 % au cours de la dernière décennie, au moment où le crime a augmenté en ligne pendant la pandémie de COVID−19. «Ces augmentations inquiétantes sont liées à l’utilisation des plateformes de médias sociaux et d’autres fournisseurs ...