Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

État mental perturbé

Un homme barricadé au centre-ville de Trois-Rivières

durée 09h21
10 mars 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

Les patrouilleurs de la Direction de la police de Trois-Rivières ont érigé un périmètre de sécurité en fin d’après-midi, mercredi, sur la rue St-Georges dans le secteur du centre-ville. Un homme vraisemblablement perturbé était barricadé à l’intérieur de son logement, indique le communiqué du service de police.

Un citoyen a contacté le service de police, vers 16 h 15 mercredi, mentionnant que le résident d’un immeuble de la rue St-George était en crise. Les policiers ont constaté que l’individu se trouvait dans un état mental perturbé. Il tenait des propos menaçants envers lui-même et les policiers.

Pendant l’intervention pour raisonner l’individu, les policiers ont détecté une odeur d’essence qui semblait provenir du logement de l’individu. Ils ont rapidement érigé un périmètre de sécurité et procédé à l’évacuation de certains résidents.

Les pompiers et ambulanciers ont été demandés sur les lieux par mesure préventive. Les occupants des résidences avoisinantes ont également été évacués. Le poste de commandement a été envoyé sur place et des enquêteurs de la DPTR se sont joints à l’opération pour entrer en contact avec l’individu.

Intervention de la SQ et du GTI

L’homme barricadé refusant de collaborer, les policiers de Trois-Rivières ont transféré le cas à la Sûreté du Québec. Des enquêteurs de la SQ, accompagnés des membres du Groupe tactique d’intervention, ont été dépêchés sur les lieux. Après négociation, l’homme de 26 ans s’est livré aux policiers sans résistance, à 21 h 30. Il a été conduit au centre hospitalier de Trois-Rivières (CHAUR) pour recevoir les soins requis par son état psychologique.

L’opération policière qui aura duré plus de cinq heures aura nécessité la présence d’une douzaine de policiers, précise le service de police. La circulation automobile dans le secteur a été rétablie vers 22 h 15 et les citoyens évacués ont pu regagner leur domicile.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Moyens de pression des policiers de la SQ: une première en 15 ans

Devant la suspension samedi dernier des négociations entourant le renouvellement du contrat de travail des policières et policiers de la Sûreté du Québec échu depuis mars 2022,  l’Association des policières et policiers provinciaux du Québec (APPQ) n’a d’autre choix que de prévoir des moyens de pression, vient-on d'annoncer aujourd'hui par voie de ...

Le juge en chef de la Cour suprême plaide pour davantage de transparence

Les tribunaux canadiens doivent être plus transparents afin de maintenir la confiance du public dans le système de justice, a déclaré jeudi le juge en chef de la Cour suprême du Canada avant une rare séance à l’extérieur d’Ottawa. Le juge en chef Richard Wagner a déclaré à La Presse Canadienne qu’il était désormais plus important pour les ...

Forte augmentation des crimes en ligne durant la COVID-19

De nouvelles statistiques indiquent que les cas d’extorsion déclarés à la police au Canada ont augmenté de près de 300 % au cours de la dernière décennie, au moment où le crime a augmenté en ligne pendant la pandémie de COVID−19. «Ces augmentations inquiétantes sont liées à l’utilisation des plateformes de médias sociaux et d’autres fournisseurs ...