Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

À Trois-Rivières

Arrestations pour trafic de drogues et agression armée

durée 14h31
7 mars 2022

Les patrouilleurs de la Direction de la police de Trois-Rivières ont arrêté deux personnes pour possession et trafic de stupéfiants à la suite d’une interception.

Les patrouilleurs ont procédé à l’interception d’un véhicule dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, pour une vérification au Code de la route.

Ils ont constaté que le conducteur faisait l’objet d’un mandat d’arrestation et qu’il était recherché des menaces et le non-respect de conditions. De plus, il n’avait pas de permis de conduire valide.

En procédant à son arrestation et lors d’une fouille de l’individu, ils ont trouvé de la cocaïne. Un sac à dos qui se trouvait dans le véhicule a été récupéré par la conjointe de l’individu arrêté. Il contenait de la cocaïne, de la MDMA, un révolver, des munitions, une arme prohibée et des objets reliés au trafic de stupéfiants. La femme a aussi été mise en état d’arrestation.

Une perquisition a été réalisée au domicile du suspect permettant la saisie de plusieurs items reliés à la fabrication de stupéfiants.

Le suspect, Cédric Bellerive, âgé de 21 ans, a comparu par visioconférence sous des accusations de possession et trafic de stupéfiants, possession illégale d’arme à feu et possession d’arme prohibé. Il est demeuré détenu et sera de retour au tribunal cette semaine pour son enquête sur remise en liberté. La femme, âgée de 22 ans, fut quant à elle libérée par promesse de comparaître à une date ultérieure.

Agression armée

Le 5 mars, vers 1 h, un appel 911 a mené les policiers dans un logement de la rue Niverville. Une personne mentionnait avoir été poignardée par un autre individu suite à une altercation.

Lorsque les policiers arrivent sur place, ils constatent que la victime présente une blessure au torse. À la suite des informations obtenues, ils ont procédé à l’arrestation du suspect qui habite un logement à l’étage supérieur. Ce dernier a été conduit au Quartier général et la victime a été transportée par ambulance au centre hospitalier de Trois-Rivières.

Le suspect Jessy Ali Bahrawy, 40 ans, possède de lourds antécédents criminels en matière de violence. Il a été rencontré par les enquêteurs. Il a comparu par visioconférence et il est demeuré détenu. Il sera de retour au tribunal cette semaine pour son enquête sur remise en liberté.

La victime, un homme de 30 ans, fut prise en charge par le personnel de l’hôpital. Bien que la blessure soit sérieuse, cela ne met pas sa vie en danger.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Moyens de pression des policiers de la SQ: une première en 15 ans

Devant la suspension samedi dernier des négociations entourant le renouvellement du contrat de travail des policières et policiers de la Sûreté du Québec échu depuis mars 2022,  l’Association des policières et policiers provinciaux du Québec (APPQ) n’a d’autre choix que de prévoir des moyens de pression, vient-on d'annoncer aujourd'hui par voie de ...

Le juge en chef de la Cour suprême plaide pour davantage de transparence

Les tribunaux canadiens doivent être plus transparents afin de maintenir la confiance du public dans le système de justice, a déclaré jeudi le juge en chef de la Cour suprême du Canada avant une rare séance à l’extérieur d’Ottawa. Le juge en chef Richard Wagner a déclaré à La Presse Canadienne qu’il était désormais plus important pour les ...

Forte augmentation des crimes en ligne durant la COVID-19

De nouvelles statistiques indiquent que les cas d’extorsion déclarés à la police au Canada ont augmenté de près de 300 % au cours de la dernière décennie, au moment où le crime a augmenté en ligne pendant la pandémie de COVID−19. «Ces augmentations inquiétantes sont liées à l’utilisation des plateformes de médias sociaux et d’autres fournisseurs ...