Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 novembre 2018 - 12:44 | Mis à jour : 12:48

Innofibre et le CMQ honorés au Gala des Prix Innovation

Innofibre, centre d’innovation des produits cellulosiques et le Centre de métallurgie du Québec (CMQ), deux centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT) affiliés au Cégep de Trois-Rivières se sont illustrés lors du 28e Gala des Prix Innovation. Les Prix Innovation 2018 de l'Association pour le développement de la recherche et de l'innovation du Québec (ADRIQ) ont été décernés le 22 novembre dernier au Palais des congrès de Montréal.

Dans un premier temps, VersaDrill Canada, en partenariat avec le Centre de métallurgie du Québec a remporté le prix Partenariat technologique. VersaDrill Canada fabrique des foreuses au diamant multi-usages et des têtes de foreuses. L’entreprise a mis au point une nouvelle technologie utilisant des rouleaux qui assistent les foreuses dans l’extraction du sol d’un tube rempli de roches, rendant le travail des ouvriers de chantier plus sécuritaire. Par contre, les rouleaux originalement développés étaient trop glissants et n’arrivaient pas à supporter la charge. Le partenariat avec le CMQ a permis de mettre au point un revêtement diamanté, soit des diamants mélangés à un liant métallique, qui est projeté en surface des rouleaux, rendant ces derniers antidérapants. Il s’agit d’un procédé unique de déposition laser, du jamais vu sur le marché. Cette innovation permet aux clients de réduire les mouvements humains avec risque d’accident, mais aussi de travailler avec des tubes d’une plus grande longueur permettant ainsi de doubler, voire davantage, les performances d’une foreuse en termes de mètres forés par heure.

Voir la présentation vidéo du projet

De son côté, Sani Marc en partenariat avec Innofibre, l’Université du Québec à Trois-Rivières, Forêt modèle du Lac-Saint-Jean, Coopérative pour la valorisation de la biomasse, Greenleaf et le Centre de recherche industrielle du Québec a remporté le Prix coup de cœur du public. Sani Marc s’est jointe à des partenaires afin de mettre sur pied un projet permettant l’élaboration de désinfectants d’origine naturelle, puisqu’aucun produit disponible à ce jour sur le marché ne répondait à son besoin. Ensemble, ils mirent en branle le projet de Production de molécules biocides issues d’extractibles forestiers pour la fabrication de produits d’assainissement. Grâce à leur collaboration étroite, les partenaires du projet sont arrivés, après deux ans de travaux, à relever le défi de développer un extrait de résidus d’écorces ayant les propriétés antimicrobiennes requises pour une homologation par Santé Canada. La commercialisation de cet ingrédient permettra à Sani Marc d’offrir à sa clientèle des produits biosourcés performants, en plus de contribuer à l’essor de la filière des extractibles forestiers pour supporter l’industrie forestière et l’économie des régions.

Voir la présentation vidéo du projet

Le directeur général du Cégep de Trois-Rivières souligne les grandes compétences et le dévouement dont fait preuve le personnel des CCTT affiliés au collège. « Une fois de plus, la présence du Cégep de Trois-Rivières et des centres collégiaux de transfert de technologie fait la différence auprès des entreprises », souligne-t-il.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.