Publicité

15 juillet 2021 - 15:00

Plusieurs objectifs à son mandat

Développement Mauricie veut faire de la région un endroit accueillant

Par Catherine Deveault

En mars 2020, Développement Mauricie se voyait octroyer le mandat de faire de la Mauricie une région attractive, accueillante et inclusive par la Table des élus de la Mauricie. Ce mandat est la priorité 1 des 6 priorités régionales 2018-2022 que se sont donné l’ensemble des acteurs socioéconomiques de la région.

Cela signait par le fait même le lancement d’un grand chantier régional d’attractivité et de rétention de la main-d’œuvre. Aujourd’hui, l’organisation est fannonce que les travaux de cette démarche, débutés en novembre 2020 avec la tenue d’une première grande table de travail, en sont maintenant à leur plein déploiement. 

« Au moment de la signature de l’entente, le gouvernement annonçait le premier grand confinement du Québec en raison de la pandémie. Voyant que la situation  était là pour rester, nous avons procédé en septembre dernier à l’embauche  d’une première ressource, Mme Johanne Caron, pour agir à titre de coordonnatrice en développement régional. Son mandat était clair : débuter le processus de concertation et de mobilisation régionale nécessaire à une  démarche d’attractivité, de rétention et d’accueil de la main-d’œuvre en Mauricie, un mandat qu’elle a su réaliser avec brio ».

- Jean-Frédéric Bourassa, coordonnateur du Service de développement économique de la MRC de Maskinongé et président de Développement Mauricie

En janvier 2021, une deuxième ressource s’est jointe à l’équipe, Mme Joannie  Bournival, agente de développement, afin de soutenir la démarche et plus particulièrement les communications. Six mois plus tard, c’est avec une structure en place et des travaux bien établis, que l’équipe a déjà créé plusieurs outils afin de faciliter les échanges entre les acteurs du milieu et optimiser la mobilisation  régionale.

Cinq tables de travail

Au total, ce sont cinq tables de travail qui ont été mises sur pied pour faire avancer  la démarche selon des objectifs bien spécifiques : 

1. Grande table attractivité : communiquer, informer et mobiliser les  partenaires; 

2. Le Comité stratégique : élaborer et soutenir la réalisation du plan cadre et  des plans d’actions en découlant; 

3. La table emplois attractifs : soutenir et outiller les entreprises dans leur enjeu de main-d’œuvre; 

4. La table jeunesse : augmenter significativement l’attractivité et la rétention des jeunes en Mauricie; 

5. La table marketing territorial : créer et faire vivre une image de marque  territoriale pour la Mauricie et ses territoires. 

Les partenaires au rendez-vous 

Afin de réaliser ces travaux, ce sont à ce jour plus de 150 acteurs du  développement socioéconomique qui sont impliqués sur l’une ou l’autre des  tables de travail. 

« La mobilisation est sans précédent. Des sous-comités sont formés et des projets  commencent à voir le jour. Certains projets portés par une seule organisation ou  par un seul territoire sont maintenant partagés à l’ensemble des partenaires et ouvrent la voix à devenir des projets concertés et régionaux ». 

- Johanne Caron, coordonnatrice en développement régional chez Développement Mauricie

Une démarche pour les entreprises 

Au centre de cette grande stratégie régionale d’attractivité et de rétention de la  main-d’œuvre, il y a bien sûr les entreprises, qui bénéficieront des résultats de cette concertation qui vise à les soutenir activement dans leurs besoins urgents de  main-d’œuvre et qui seront invitées à s’y impliquer activement.

« Tout ce qu’on  fait, c’est pour aider nos entreprises qui participent tellement fort à faire de la Mauricie la région distinctive et prospère qu’elle est. À travers tous les projets qui  sont et seront déployés en cours de route, nous avons le souci d’interpeller non seulement nos entreprises, mais également leurs employés, car qui de mieux pour  nous parler du bonheur de travailler en Mauricie qu’un travailleur de la Mauricie ».

- Mme Caron 

En plus des entreprises, les différentes clientèles ciblées par la démarche seront  sondées dans les mois à venir, que ce soit en lien avec leurs besoins, le  déploiement de l’image de marque, les freins à venir s’établir en Mauricie ou  encore les projets développés par l’ensemble des partenaires. Puisque c’est  l’affaire de tous, les citoyens seront donc eux aussi invités à jouer un rôle central  et à contribuer activement à faire de la Mauricie une région attractive,  accueillante et inclusive, bref, une région à leur image! 

« Développement Mauricie, avec sa stratégie de marketing territorial et ses tables  de travail, permet aux organisations du territoire de travailler en concertation pour avoir une vision commune d’attractivité et de développement, respectueuse des  particularités de chaque ville qui compose la région. J’apprécie particulièrement cette occasion de réseauter et de collaborer avec les partenaires régionaux; le  tout coordonné par une équipe forte de ses compétences à la permanence ainsi qu’au niveau du conseil d’administration de Développement Mauricie », 

- Julie Noël, conseillère au développement économique au Service de développement économique et forestier de La Tuque

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.