Publicité

30 décembre 2020 - 16:00

L’événement aura lieu virtuellement

Le Salon de l’emploi et de la formation de Shawinigan se réinvente à son tour

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le Salon de l’emploi et de la formation de Shawinigan s’est à son tour réinventé.

Parce que la formule présentielle est toujours suspendue étant donné la pandémie, l’événement sera présenté en virtuel. Les organisateurs annoncent dans un communiqué que la journée de l’emploi et de la formation aura lieu le mercredi 10 février prochain.

L’événement sera rendu possible grâce à la Ville de Shawinigan et ses partenaires et à la participation financière du gouvernement du Québec.

« Le Salon de l’emploi et de la formation est un rendez-vous annuel incontournable à Shawinigan. Malgré la pandémie, nous souhaitions continuer à offrir cette tribune aux entreprises et aux chercheurs d’emploi de chez nous », explique le maire de Shawinigan, Michel Angers.

« Les défis sont grands et la Ville est là pour soutenir son milieu économique. Cette année, la formule sera différente, mais elle est tout aussi importante. J’invite les entreprises et les chercheurs d’emploi à aller s’inscrire et à profiter de l’opportunité qui s’offre avec la Journée de l’emploi et de la formation. »

« Les organisateurs des salons de l’emploi ont été confrontés à de nombreux défis cette année en raison du contexte de crise sanitaire. Je suis heureux de constater que nos partenaires sur le terrain ont su faire preuve d’une grande résilience et de créativité pour tenir quand même leur activité. Je salue l’initiative des organisateurs de la journée de l’emploi et de la formation, qui offriront aux chercheurs d’emploi et aux employeurs l’occasion d’échanger et permettront ainsi au plus grand nombre possible de travailleuses et de travailleurs d’être sur le marché du travail et de contribuer à la vitalité économique de la région », souligne Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie.

« Les restrictions liées à la pandémie sont toujours en vigueur actuellement », indique la nouvelle coordonnatrice de l’événement et conseillère en attractivité de talents au Service de développement économique à la Ville, Hélène Simard.

« Par contre, les entreprises sont plus que jamais à la recherche de travailleurs et inversement, plusieurs chercheurs d’emplois sont prêts à relever de nouveaux défis. Devant ce constat, il nous apparaissait évident qu’il fallait offrir un événement permettant aux chercheurs d’emploi et aux employeurs de se rencontrer. C’est pourquoi, nous organisons, cette année, une journée maillage virtuelle où employeurs et candidats pourront échanger sur une plateforme en ligne. »

La plateforme utilisée pour la Journée de l’emploi et de la formation permettra aux candidats de se créer un profil et d’appliquer directement sur des postes.

Les employeurs, quant à eux, pourront afficher des postes et ils auront accès aux profils des candidats inscrits. Un moteur de recherche permettra à chacun de trouver l’emploi/le candidat souhaité.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.