Publicité

3 novembre 2020 - 08:30 | Mis à jour : 08:34

Employé depuis cinq ans, il relève de nouveaux défis

David Thiffault se joint à l’équipe d’associés de la firme de comptables agréés DGL-CPA

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La société de comptables professionnels agréés bien établie en Mauricie et dans Lotbinière, DGL-CPA, vient d’annoncer la nomination d’un nouvel associé.

Employé depuis maintenant cinq ans, David Thiffault relève de nouveaux défis au sein de l’organisation.

David Thiffault est titulaire d’un baccalauréat en sciences comptables et d’une maîtrise en comptabilité. Il obtient le titre de comptable agréé en 2010.

M. Thiffault a aussi suivi la formation Chartered Business Valuator (expert en évaluation d’entreprises) de l’Université York.

Excellent pédagogue, il a également transmis sa passion de la comptabilité en tant que chargé de cours aux étudiants du baccalauréat en administration à l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Depuis cinq ans, M. Thiffault a été directeur pour différents mandats en comptabilité et s’occupe depuis trois ans des mandats de services-conseils pour l’ensemble des bureaux de l’entreprise.

« David Thiffault sera à la tête du département de services-conseils (financement et évaluation des entreprises) et travaillera, avec son équipe, pour l’ensemble de nos bureaux, soit celui de Saint-Tite, Shawinigan, Trois-Rivières et Sainte-Croix. La qualité de son travail au cours des dernières années fait de lui un associé de choix pour notre organisation », souligne Olivier Landry, CPA Auditeur, CA, LL.M. fisc., associé, fiscaliste chez DGL-CPA.

Présente en Mauricie depuis 1979, l’entreprise compte aujourd’hui une équipe de 70 personnes réparties dans quatre (4) bureaux situés à Sainte-Croix, Trois-Rivières, Shawinigan et Saint-Tite.

Déjà reconnue pour la qualité de ses services-conseils, cette nomination permettra de s’assurer que l’expertise de DGL-CPA soit encore plus accessible pour ses clients.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.