Publicité

19 octobre 2020 - 09:51 | Mis à jour : 10:03

Fin de l’amnistie des frais de stationnement

Stationnement: une nouvelle tarification au centre-ville de Trois-Rivières

Par Salle des nouvelles

Un nouveau mode de tarification dynamique entre en vigueur au centre-ville de Trois-Rivières ce lundi 19 octobre, sonnant ainsi la fin de l’amnistie des frais de stationnement entérinée le 1er septembre dernier.

Réfléchie en partenariat avec des représentants de Trois-Rivières Centre et Innovation et Développement économique Trois-Rivières, la nouvelle tarification a été mise en place dans le but de favoriser la rotation des véhicules dans les places au cœur du centre-ville et encourager le stationnement longue durée dans les espaces en périphérie ainsi que dans les parcs de stationnement.

L’entrée en vigueur de ces modalités est également faite pour faciliter les efforts déployés par les commerçants alors que Trois-Rivières est en zone rouge.

Une manière de rendre accessible des places à proximité des commerces, des entreprises de service et des restaurants,en s'inscrivant dans la réalité économique des commerçants, selon la Ville.

Périodes et zones tarifées

Dès ce 19 octobre, la tarification du stationnement sur rue sera en vigueur du lundi au vendredi, de 9 h à 18 h et demeure gratuite les soirs et les fins de semaine. Trois zones de tarification sont mises en place :

  • Horodateurs : situées dans les rues au cœur du centre-ville, ces places sont faites pour les visites de moins de trois heures;
  • Parcomètres : situées dans les rues en périphérie, ces places économiques sont créées pour les visites prolongées;
  • Parcs de stationnement : les cinq parcs de stationnement municipaux (Badeaux, autogare de l’hôtel de ville, parc portuaire, Niverville, des Forges) uniformisent leur tarification et sont les meilleurs choix pour des visites de longues durées.

Le temps acheté dans la zones des horodateurs est maintenant lié au numéro de plaque d’immatriculation plutôt qu’à un numéro de place. Ainsi, s’il reste du temps associé à un véhicule, il sera possible de le déplacer à l’intérieur de la même zone sans avoir à repayer.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.