Publicité
26 mars 2020 - 11:05

Actions économiques en lien avec le coronavirus (COVID-19)

Shawinigan prévoit d'ajuster les mesures financières pour les petites entreprises

Par Salle des nouvelles

Suite à l’annonce faite par le premier ministre François Legault lundi dernier à l’effet de fermer les entreprises et les commerces non essentiels jusqu’au 13 avril, la Ville de Shawinigan ajuste les mesures d’aide financière annoncées la semaine dernière. Les entreprises ont dorénavant jusqu’à midi, le vendredi 3 avril, pour déposer une demande d’aide auprès du Service de développement économique de la Ville.

Dans le cas uniquement des entreprises faisant partie de la liste des services et activités prioritaires (liste émise par le gouvernement du Québec), aucune date limite n’est imposée; le traitement se fera en continu. La Ville prévoit être en mesure d’émettre les premiers versements d’aide à compter du jeudi 9 avril.

« Depuis l’annonce de cette aide jeudi dernier, une quarantaine d’entreprises ont déposé une demande d’aide financière », informe le maire de Shawinigan, Michel Angers. « Nous continuons d’être à l’écoute des besoins et nous souhaitons que les entrepreneurs nous contactent s’ils ont besoin d’être accompagnés. Le Service de développement économique de la Ville est là pour vous. »

Aides aux entreprises puisées dans les fonds FLI et RTA

 
Rappelons que l’aide financière annoncée par la Ville de Shawinigan provient des fonds FLI et RTA, pour une valeur de 600 000 $. Le prêt d’urgence octroyé sera fait au taux préférentiel de la Banque du Canada et il sera assorti d’un moratoire de remboursement de trois mois.
 
Pour être admissibles, les petites entreprises doivent répondre aux critères habituels du FLI et du RTA. Il s’agit des entreprises des secteurs manufacturier, de la transformation et du secteur tertiaire moteur (services à valeur ajoutée). Ces prêts pourraient être bonifiés, après analyse, par une subvention provenant d’un fonds d’urgence de 400 000 $ du FDT.

« Je tiens à réitérer l’invitation : les petites entreprises qui sont en difficulté et qui ne sont pas éligibles à recevoir un prêt sont invitées à communiquer avec nous. Nos équipes pourront les aider à comprendre les mesures gouvernementales mises en place et déterminer quel programme s’adresse à elles », rappelle Luc Arvisais, directeur du Service de développement économique de la Ville.

La Ville a également mis en place d’autres mesures pour soulager les entreprises. Notamment, un moratoire de trois mois a été décrété sur le capital et les intérêts des prêts actuellement en vigueur en provenance du FLI et du RTA. Ainsi, l’échéancier de remboursement prévu au 1er avril est reporté au 1er juillet 2020.

De plus, les entreprises incubées et en accompagnement accéléré au Centre d’entrepreneuriat Alphonse-Desjardins et au Digihub Shawinigan pourront utiliser le "Programme coup de pouce" pour bénéficier d’un allègement sur le loyer des mois d’avril et mai. Le service Internet sera également gratuit au cours de la même période.

Pour avoir plus d’information sur les mesures mises en place, vous pouvez écrire à l’adresse courriel [email protected] Un formulaire vous sera envoyé et un conseiller prendra contact avec vous dans les 24 heures suivantes. Vous pouvez également joindre le Service de développement économique au 819 536-7200 durant les heures d’ouverture.
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.