Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La petite Place des Arts

«Ces âmes qui vivent» à Saint-Mathieu-du-Parc

durée 09h16
21 avril 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

« Parce que dans ce village, il y a ces âmes qui vivent et qui méritent d’être mises en lumière », tel est le thème de l’exposition Ces âmes qui vivent du collectif Le Rouge de Mars.

L’exposition se tiendra du 6 mai au 12 juin dans la salle Desjardins de La petite Place des Arts, de Saint-Mathieu-du-Parc.

« Le corpus d’œuvres créé spécialement pour La petite Place des Arts au cours des deux dernières années par le duo mathieusaintois Le Rouge de Mars », souligne le communiqué.

Il s’agit d’un portrait poétique éclaté qui se compose d’installations à grand déploiement utilisant plusieurs médiums et techniques : la photographie, l’impression, la vidéo, la sculpture. Précise-t-on.

 « S’inspirant de la forme traditionnelle du portrait, soit un simple plan buste, les artistes détournent sa présentation en multipliant les supports. Ils capturent et exposent ainsi une part de l’âme de leurs concitoyens, hommes, femmes et enfants, dans une grande simplicité », ajoute le communiqué.

La présentation de Ces âmes qui vivent est décrite comme « un projet de création avec la communauté, dans la communauté, pour la communauté. Ceux qui y ont participé comme sujets et modèles et aussi comme artisans ajoutent une valeur inestimable à cette folle entreprise artistique ».

L’exposition a pu voir le jour grâce à la participation de l’école de La Tortue des Bois de Saint-Mathieu-du-Parc, de la direction, des enseignantes et des élèves. « Ils sont l’inspiration première de ces œuvres. Ils en sont le sujet et la matière », ajoute-t-on.

Il s’agit de la deuxième exposition des artistes Sylvain Poirier et Yves St-Pierre du collectif Le Rouge de Mars. « Puisant dans leur quotidien matériaux et inspirations, ils sculptent, photographient, projettent, recyclent, assemblent et installent pour partager une part de leurs âmes vives », souligne l’organisation de La petite Place des Arts.

Ce projet a reçu le support de la MRC de Maskinongé, du Conseil des Arts et des Lettres du Québec et du Conseil des Arts du Canada.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 janvier 2023

Le Canada prolonge de 20 ans la durée de protection du droit d’auteur

Aucun nouveau livre ou pièce de théâtre ne sera ajouté au domaine public avant 2043 au Canada, puisque le gouvernement fédéral a prolongé de 20 ans la durée de protection du droit d'auteur juste avant la fin de 2022. Jusqu'au 30 décembre dernier, la protection du droit d'auteur pour les œuvres originales de nature littéraire, dramatique, musicale ...

30 décembre 2022

La semaine à l'écran: «Bye bye 2022» et autres revues de l'année

Voici la chronique télévision de La Presse Canadienne pour la semaine du 24 au 30 décembre 2022: L'éternel «Bye bye» et les autres émissions classiques du 31 décembre rythmeront de nouveau la dernière soirée de 2022 pour de nombreux Québécois... ou feront l'objet pour d'autres d'un rattrapage une fois remis de festivités en famille ou entre ...

21 novembre 2022

Le chanteur, comédien et ex-sénateur Jean Lapointe est décédé

Le chanteur, comédien et ex−sénateur Jean Lapointe s’est éteint vendredi. Il avait 86 ans. La Fondation Jean Lapointe a annoncé qu’il était décédé à la Maison St−Raphaël, entouré de ses proches, à la suite de complications de santé. Né à Price, dans le Bas−Saint−Laurent, le 6 décembre 1935, Jean Lapointe débute sa carrière alors qu’il est ...