Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La petite Place des Arts

«Ces âmes qui vivent» à Saint-Mathieu-du-Parc

durée 09h16
21 avril 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

« Parce que dans ce village, il y a ces âmes qui vivent et qui méritent d’être mises en lumière », tel est le thème de l’exposition Ces âmes qui vivent du collectif Le Rouge de Mars.

L’exposition se tiendra du 6 mai au 12 juin dans la salle Desjardins de La petite Place des Arts, de Saint-Mathieu-du-Parc.

« Le corpus d’œuvres créé spécialement pour La petite Place des Arts au cours des deux dernières années par le duo mathieusaintois Le Rouge de Mars », souligne le communiqué.

Il s’agit d’un portrait poétique éclaté qui se compose d’installations à grand déploiement utilisant plusieurs médiums et techniques : la photographie, l’impression, la vidéo, la sculpture. Précise-t-on.

 « S’inspirant de la forme traditionnelle du portrait, soit un simple plan buste, les artistes détournent sa présentation en multipliant les supports. Ils capturent et exposent ainsi une part de l’âme de leurs concitoyens, hommes, femmes et enfants, dans une grande simplicité », ajoute le communiqué.

La présentation de Ces âmes qui vivent est décrite comme « un projet de création avec la communauté, dans la communauté, pour la communauté. Ceux qui y ont participé comme sujets et modèles et aussi comme artisans ajoutent une valeur inestimable à cette folle entreprise artistique ».

L’exposition a pu voir le jour grâce à la participation de l’école de La Tortue des Bois de Saint-Mathieu-du-Parc, de la direction, des enseignantes et des élèves. « Ils sont l’inspiration première de ces œuvres. Ils en sont le sujet et la matière », ajoute-t-on.

Il s’agit de la deuxième exposition des artistes Sylvain Poirier et Yves St-Pierre du collectif Le Rouge de Mars. « Puisant dans leur quotidien matériaux et inspirations, ils sculptent, photographient, projettent, recyclent, assemblent et installent pour partager une part de leurs âmes vives », souligne l’organisation de La petite Place des Arts.

Ce projet a reçu le support de la MRC de Maskinongé, du Conseil des Arts et des Lettres du Québec et du Conseil des Arts du Canada.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


17 juillet 2022

11e édition du Symposium de peinture à Champlain

La 11e édition du Symposium de peinture intitulé À marée haute se tiendra les 23 et 24 juillet prochain de 10 h et 17 h, à Champlain. Un groupe de 35 artistes-peintres mettront le cap sur Champlain afin de donner vie au  Symposium à travers un décor enchanteur, s’installant sur le parterre de l’église, sur celui du presbytère et le long de la ...

15 juillet 2022

Inauguration du Centre d’interprétation écomaritime de l’Anse-du-Port

Nicolet a profité de son 350e anniversaire de fondation pour inaugurer son nouveau Centre d’interprétation écomaritime de l’Anse-du-Port ainsi que son exposition permanente intitulée Passage. Accompagné du président de la Corporation des pilotes du Saint-Laurent central, Pascal Desrochers, la mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, a procédé à ...

15 juillet 2022

Le Canada se qualifie pour la grande finale du Bocuse d'Or

L'équipe du Canada a remporté jeudi la médaille d'argent lors du prestigieux concours culinaire Bocuse d'Or d'Amérique, qui s'est déroulé à Santiago, au Chili. Les États-Unis ont terminé sur la plus haute marche du podium, tandis que l'équipe chilienne a obtenu la troisième place. La Colombie a terminé au quatrième rang et le Mexique s'est aussi ...