Publicité

4 février 2021 - 11:02

Le chanteur et guitariste virtuose offrira un spectacle virtuel gratuit ce vendredi 5 février

Steve Hill annonce l'ouverture de son nouveau studio d'enregistrement à Trois-Rivières

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Steve Hill annonce la sortie de Studio Golden Ratio, son tout nouveau studio d'enregistrement à Trois-Rivières, avec un spectacle gratuit en partenariat avec la boutique en ligne Vibz.

Ce vendredi à 20 heures, le chanteur et guitariste virtuose offrira un concert gratuit de 75 minutes sur ses pages Facebook, Instagram et YouTube pour présenter ses installations et jouer, entre autres, des pièces de son album Desert Trip paru en novembre dernier.

Le spectacle sera également présenté en direct sur les réseaux sociaux de la microbrassie Le trou du diable à Shawinigan et Salu, la nouvelle plateforme de vidéos personnalisées pour les fans.

Studio Golden Ratio est non seulement un studio d'enregistrement, mais se veut également un lieu de tournage tout équipé pour différentes productions et captations de spectacles virtuels.

« Le Studio Golden Ratio est non seulement l’aboutissement de plus 20 ans de studios maison, mais c’est aussi un rêve d’ado qui se réalise enfin: avoir un vrai studio avec un son qui rivalise avec mes albums favoris, souligne Steve Hill. La première chanson que j’ai enregistrée ici, une version de Suspiscious Minds d’Elvis Presley, sera disponible à compter de vendredi sur le site Vibz, Bandcamp et stevehillmusic.com. »

Pour lancer le studio en grand, Vibz organise un concours où des spectateurs pourront remporter un réfrigérateur Marshall rempli de bières Desert Trip, des albums, des vinyles, des t-shirts Desert Trip et une vidéo personnalisée gratuite, le tout d'une valeur de 700$.

Les gagnants seront annoncés lors du spectacle en ligne de vendredi.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.