Publicité

17 septembre 2020 - 09:00 | Mis à jour : 09:28

Le projet Parcelle TRès musicale, tous les jeudis à 9h

Un rendez-vous hebdomadaire sous forme de capsule pour redécouvrir les artistes locaux

Par Salle des nouvelles

Mettant en scène des artistes reconnus de la Mauricie et du Centre-du-Québec en performance acoustique dans des endroits inusités et symboliques de la ville de Trois-Rivières, le projet Parcelle TRès musicale sera proposé sous forme de 10 capsules vidéos via les médias sociaux.

Le FestiVoix de Trois-Rivières, la Corporation des Évènements de Trois-Rivières et Culture Trois-Rivières se sont unis pour proposer les capsules Parcelle TRès musicale en collaboration avec Tourisme Trois-Rivières.

Dès aujourd’hui jusqu’au 19 novembre, une nouvelle capsule vidéo mettant en vedette des artistes et des lieux différents sera partagée tous les jeudis à 9 h via les médias sociaux du FestiVoix de Trois-Rivières, de la Corporation des Évènements de Trois-Rivières, de Culture Trois-Rivières et de Tourisme Trois-Rivières.

La première capsule, dévoilée ce jeudi à 9h, prend place au musée Boréalis, un incontournable dans le milieu de vie trifluvien, avec l’auteure, compositrice et interprète accomplie Valérie Carpentier qui a interprété la pièce « L.A., Paris, Berlin ».

Trois-Rivières à l'honneur

Mis sur pied avec comme objectif de faire rayonner le milieu de vie trifluvien et de renforcer la notoriété de la ville de Trois-Rivières à travers la province, le projet Parcelle TRès musicale mettra en valeur le talent des artistes de la région à travers des prestations intimistes et exclusives dans des lieux patrimoniaux, culturels, économiques et emblématiques uniques de la ville de Trois-Rivières.

Ces capsules vidéos hebdomadaires seront à l’image du dynamisme, de la créativité et de l’innovation qui caractérise Trois-Rivières : une initiative, réalisée sous la direction artistique du FestiVoix, qui permettra de faire découvrir les attraits de Trois-Rivières sous une trame de fond musicale et de soutenir l’écosystème de production locale.

Accessibles pendant plusieurs mois, les capsules seront diffusées et soutenues par un plan de promotion auprès de la clientèle touristique et d’affaires.

Des lieux uniques

Les capsules prendront place dans des lieux totalement différents qui illustrent à merveille la diversité de la ville de Trois-Rivières. Les gens d’ici et d’ailleurs pourront ainsi apprécier larichesse du patrimoine trifluvien, les bijoux architecturaux et la modernité des industries de la région en plus d’avoir un accès unique à certains lieux tels que AAR Trois-Rivières ou encore le Port de Trois-Rivières, d’admirer la beauté des paysages offerts au Sea Shack par exemple ainsi que découvrir des lieux emblématiques, comme le musée Boréalis, sous un tout nouvel angle.

Des artistes reconnus

Réalisées de pair entre trois organisations culturelles phares de Trois-Rivières, en collaboration avec Tourisme Trois-Rivières, ces captations vidéos s’articuleront autour des performances d’artistes originaires de la Mauricie et du Centre-du-Québec très appréciés du public trifluvien et même de l’extérieur de la région. En passant du folk, rap, indie, trad jusqu’au rock, l’offre musicale sera diversifiée et les capsules sauront plaire à un large public.

Des Boîtes de production Vidéos d'ici

L’industrie culturelle et ses différents acteurs ayant été fortement touchés par la pandémie, il était essentiel pour les 3 organisations de soutenir l’écosystème de production locale et de privilégier des boîtes de production vidéo d’ici.

Les 10 capsules ont donc été réalisées en collaboration avec 5 entreprises de la région qui ont pu montrer leur savoir-faire en créant deux capsules chacun.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.