Publicité

22 février 2021 - 16:00

Bientôt, tout le secteur de Gentilly sera également relié

Fibre optique : la plupart des citoyens de Bécancour maintenant desservis

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Sogetel a confirmé aujourd’hui que les travaux permettant de terminer la desserte du secteur de Sainte-Angèle, ainsi que ceux permettant de desservir une grande partie du secteur de Saint-Grégoire, sont terminés et que les citoyens dans ces zones peuvent maintenant se raccorder au réseau de fibre optique de la MRC de Bécancour.

Bientôt, tout le secteur de Gentilly sera également desservi.

En cette période de pandémie, plus que jamais, l’accès à la fibre optique et à un réseau Internet de qualité est essentiel, d’autant plus que de nombreuses personnes sont appelées à effectuer du télétravail ou à étudier par visioconférence. Cette victoire est donc une grande nouvelle pour l’aboutissement de ce projet.

Vous pouvez vérifier si votre résidence est incluse dans le secteur desservi en visitant la carte interactive disponible sur le site Internet de la Ville de Bécancour au www.becancour.net.

Dès maintenant, les personnes intéressées peuvent également téléphoner au service à la clientèle de Sogetel au 1 866 764-3835 ou au 819 293-6125.

Elles peuvent également visiter le www.sogetel.com pour consulter les différents forfaits offerts. Compte tenu de la situation actuelle liée à la COVID-19, vous y trouverez aussi les informations liées aux mesures prises par Sogetel pour les raccordements.

En ce qui concerne la finalisation des travaux pour desservir les secteurs restants, tous les efforts se poursuivent intensivement dans le but de pouvoir offrir ce service plus qu’essentiel en cette période, et ce, le plus rapidement possible.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.