Publicité

14 août 2021 - 16:30

Une victoire de 5 à 2

Les Cascades surprennent les Blue Sox chez eux

Par Catherine Deveault

Les Cascades de Shawinigan avaient l’occasion de s’approcher du premier rang au classement général alors qu’ils rendaient visite aux Blue Sox de Thetford Mines, campés au premier échelon de la division.

Francis Michel avait le mandat de stopper l’attaque des visiteurs alors que Francis Désilets obtenait le départ pour Shawinigan. Ce dernier a su espacer les 12 coups sûrs de l’adversaire en route vers une victoire de 5 à 2.

Les Cascades s’inscrivent au pointage dès la manche initiale sur le simple de Raphaël-John Leblanc. Les Blue Sox créent l’égalité en fin de cinquième manche sur le simple de Frédéric Bolduc. Les visiteurs reprennent les devants à la manche suivante marquant trois fois. Francis Désilets et Julien Bélanger, tous deux avec des simples productifs en plus d’une erreur en défensive, portent la marque à 4-1. Jean-Sébastien Dessureault, avec un coup sûr opportun, produit le dernier point de Shawinigan en fin de rencontre. Marc-Antoine Perron-Rousseau a complété le pointage pour les locaux avec une claque en solo en fin de septième manche.

Désilets a lancé toute la rencontre pour les Cascades accordant douze coups sûrs, un seul but sur balles et retiré trois frappeurs sur des prises, méritant sa deuxième victoire de la saison. Francis Michel encaisse son deuxième revers de la saison, lui qui a œuvré durant cinq manches et un tiers, concédant quatre points et sept coups sûrs tout en retirant cinq frappeurs au bâton.

Les Cascades (12-5) prennent la route de St-Jean-sur-Richelieu samedi pour y affronter les Pirates (13-4), actuels meneurs au classement général. Les Blue Sox (13-5), quant à eux, seront de retour à domicile dimanche soir alors que les Expos de Sherbrooke (10-8), seront les visiteurs.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.