Publicité

14 septembre 2020 - 09:15

Marque de 3 à 0

Les Cascades de Shawinigan raflent la mise face aux Expos

Par Salle des nouvelles

Les Cascades de Shawinigan s’amenaient à Sherbrooke vendredi soir avec la ferme intention de mettre fin aux hostilités face aux Expos. Ils ont vaincu ces derniers 3 à 0.

En avance 2 à 1 dans cette série quart de finale 3 de 5, les visiteurs ont envoyé leur as partant, le vétéran Matthew Rusch. Pour les locaux, la recrue Samuel Greene était mandaté pour cette rencontre. L’expérience a eu le dessus sur la jeunesse alors que les Cascades l’ont emporté par la marque de 3 à 0 mettant fin au périple des Expos en séries 2020.

Les visiteurs ont ouvert le pointage dès la manche initiale sur le simple de Steve Brown qui fait marquer Julien Bélanger qui avait soutiré une passe gratuite comme premier frappeur du match. Les buts sur balles font à nouveau mal aux Expos puisque ceux accordés consécutivement à Ismael Ballard et Michel Dagenais ont fait marquer les deux autres points de la rencontre.

Ce sont les seuls faux pas du partant Sherbrookois Samuel Greene qui a notamment été parfait de la quatrième à la septième manche. Il a lancé toute la rencontre n’ayant accordé que trois coups sûrs et enregistré huit retraits sur des prises dans la défaite.

Matthew Rusch a été égal à lui-même ne donnant que trois coups sûrs dans un autre match complet pour la victoire. Un double accordé à Jonathan Raymond en fin de troisième manche et des simples à Corentin Boucher en cinquième et septième manche ont été les faits d’armes de Sherbrooke. Rusch a également ajouté neuf victimes à son palmarès de retraits au bâton.

Les Cascades rendront visite aux Castors d’Acton Vale en demi-finale dans une série au meilleur de sept rencontres qui devrait débuter au courant de la semaine prochaine. En saison, les deux formations se sont affrontées une seule fois et les Cascades l’avaient emporté par la marque de 16 à 14 revenants de l’arrière en fin de rencontre avec sept points sans riposte.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.