Publicité
16 juillet 2019 - 14:00

Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ)

La grande parité dans la LBMQ va-t-elle être un facteur à la date limite des transactions?

Par Salle des nouvelles

La date limite des transactions dans la Ligue de baseball majeur du Québec est à 23 h 59, aujourd'hui, le mardi 16 juillet. La parité actuelle dans la LBMQ fera-t-elle en sorte de freiner certains directeurs gérants dans leurs tentatives de mouvement? Est-ce qu’une équipe pourra s’améliorer suffisamment afin de prendre les devants au classement et de se positionner favorablement en vue des séries éliminatoires? 

Une chose est certaine, les lanceurs sont en demande. Pour avoir discuté avec des intervenants de la LBMQ, plusieurs discussions de transfert vont en ce sens. Toutefois, puisqu’ils sont rares, personne ne veut s’en départir. À l’arrivée des séries, il est certain que personne ne veut se voir amputé de bras alors qu’il y a plusieurs rencontres en peu de temps à disputer. 

Voyons si un directeur gérant pourra utiliser son flair et user suffisamment de diplomatie afin de faire les modifications nécessaires pour donner un élan positif à son équipe dans le but ultime de remporter les grands honneurs de la LBMQ. D’ici là, les gens sont invités à venir encourager leurs favoris dans les merveilleux stades de la ligue, les spectateurs auront droit à des parties enlevantes qui auront toutes une signification au classement final. 

Une parité jamais vue dans la LBMQ 

Lorsque nous regardons le classement actuel, il est certain que personne n’est en mesure de prédire l’issue et le positionnement de chacun au 18 août prochain, à l’issue des 32 parties jouées par les neuf équipes. 

Toutes les équipes gravitent autour de la barrière psychologique de 0.500. Une courte série victorieuse peut faire bondir de trois ou quatre positions et même l’inverse. Les Blue Sox trônaient au sommet avant le dernier week-end et ils sont maintenant au 4e rang. Rien n’est coulé dans le béton et c’est ce qui rendra les prochaines semaines excitantes. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.