Publicité
7 février 2015 - 05:00

Une 3e e dition pour les Demois’ailes

50 femmes courront près de 100 km

Ce sont près de 50 femmes qui réaliseront la 3e édition du défi des Demois’ailes, du 8 au 12 juillet. Le défi consiste à courir, à relais de 10 km, de Toronto à Trois-Rivières. Chaque femme courra une distance d’environ 100 km, soit plus de deux marathons.

Le défi a pour but d’amasser des fonds pour les maisons Le Far et La Séjournelle, venant en aide aux femmes victimes de violence conjugale. Les dons recueillis serviront à augmenter la qualité de vie des femmes qui ont besoins de recourir aux services des maisons.

Une 3e édition record

Étant 16 pour la première édition, 22 pour la deuxième édition et maintenant 50 pour la troisième édition, le comité organisateur des Demois’ailes est victime de son propre succès. À ce sujet, Jolyane Damphousse, première Demois’aile et participante au défi pour la 3e année, nous dit : « Je suis fière de dire que près de 80 femmes de la Mauricie sont aujourd’hui des Demois’Ailes provenant de l’une ou l’autre des trois éditions. J’espère sincèrement que ce nombre dépassera la centaine l’an prochain.»

L’organisation d’un tel défi demande énormément de planification et d’organisation, sur plusieurs volets. Chaque femme doit s’impliquer pour assurer le succès de cet événement.

Une présidente d’honneur très motivée

Cette année, Johanne Labrèche, directrice générale chez Maski Ford, agira comme porte-parole du défi. Ce rôle est très touchant pour elle, d’autant plus que sa propre fille est une des Demois’ailes qui réalisera le défi « J’ai une grande admiration pour chacune des femmes qui réalisent ce défi de taille afin de soutenir une cause aussi importante. Ça représente une implication autant physique que morale pour elles et leur entourage. Des femmes d’une très grande générosité! »

L’encadrement sportif au cœur du défi

Physi-K se joint aux Demois’ailes pour une 2e édition. Le groupe s'occupera de l'évaluation de la condition sportive, du plan d’entrainement personnalisé, des cours de groupe et des logiciels pour suivi de la progression. Le groupe Physio Action + ainsi que massothérapie Mélanie Lemieux assurent aussi le suivi lors des entrainements pour prévenir les blessures à la source.

Les nombreuses participantes au défi se rassembleront dans les prochains mois pour de nombreux événements, dans le but d’atteindre leur objectif ultime, soit remettre la plus grande somme possible aux différentes maisons. Pour de plus amples renseignements sur les prochaines activités: www.defi-des-demoisailes.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.