Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Sport à la maison

Bienvenue à l'ère du "cardio douillet"

durée 12h00
5 février 2024
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par La Presse Canadienne

La polarisation politique. Les luttes économiques. Les inégalités. Les changements climatiques. Les guerres.

Dans un monde souvent meurtri, il est difficile de blâmer les gens de chercher des moyens de se calmer. Des couvertures lestées aux romans policiers «douillets», en passant par des restaurants entiers et des livres de cuisine basés sur les aliments réconfortants de l'enfance, l'appétit pour les choses réconfortantes ne cesse de croître.

Aujourd'hui, certains recherchent le confort même dans l'effort physique. Ils entrent, semble-t-il, dans l'ère du «cardio douillet», une activité qui se situe à la croisée de l'entraînement en salle de sport, de la soirée de chouchoutage... et de la sieste.

Cette méthode de combustion (minimale) des calories a gagné en popularité sur TikTok et Instagram depuis qu'une femme nommée Hope Zuckerbrow a commencé à poster des vidéos à la fin de l'année 2022. Décrivons-la par ce qu'elle n'est pas. Il n'est pas nécessaire:

-d'enfiler des vêtements d'entraînement moulants;

-de sortir dans le froid pour vous rendre dans une salle de sport éclairée par des lampes fluorescentes;

-de soulever des objets lourds;

-de vous essouffler au rythme d'une musique trépidante.

Le cardio douillet consiste simplement à marcher sur place ― dans le confort de votre maison ― à l'aide d'un mini tapis roulant ou d'un «tapis de marche». Pas de stress, pas de frais d'adhésion, pas de prétention pour les autres rats de salle de sport. Et vous pouvez même avoir une tasse de thé chaud à vos côtés.

«Je reçois tellement de messages d'hommes et de femmes qui me disent à peu près ceci: "Merci beaucoup d'avoir changé mon état d'esprit par rapport à ce que je pensais que l'exercice devait être", a dit Mme Zuckerbrow. Cela me semble tellement faisable.»

LA SÉANCE D'ENTRAÎNEMENT QUI FAIT DU BIEN

La clé réside dans la préparation.

Vêtu d'un pantalon de survêtement souple et de votre chemise confortable préférée, vous allumez quelques bougies parfumées, préparez un smoothie sain ou une tasse de thé, tamisez les lumières et mettez votre émission de télévision ou votre film préféré. Votre boisson à portée de main, vous marchez pendant une heure tout en vous perdant dans ce que vous regardez, en marchant peut-être un peu plus vigoureusement une fois que vous êtes échauffé.

Oubliez le principe «pas de douleur, pas de gain». Le cardio douillet reconnaît que vous ne pouvez peut-être pas supporter plus de douleur à ce moment précis, alors profitez-en pour faire quelques pas tout en regardant ce que vous voulez en pyjama et appelez cela votre séance d'entraînement. 

Lorsque Mme Zuckerbrow publie sur les réseaux sociaux, «80 à 90 % de la vidéo elle-même est constituée d'images romantiques de l'exercice que je m'apprête à faire, explique-t-elle. Je prépare ma boisson préférée, j'allume mes bougies et mon Scentsy et je regarde mon émission de télévision

Non, la marche ne vous donnera pas des abdominaux d'acier. Mais le cardio douillet, qui englobe les aspects les plus attrayants du «couch potato» tout en vous empêchant de vous asseoir, pourrait-il aider même les plus fervents adeptes de la salle de sport à rester fidèles à l'exercice longtemps après la fin de la saison des résolutions du Nouvel An?

Selon Alex Montoye, professeur adjoint de physiologie clinique de l'exercice à l'Alma College, dans le Michigan, la réponse pourrait être oui pour les personnes qui se heurtent aux obstacles les plus courants à l'exercice.

M. Montoye prévient que si vous passez d'un entraînement quotidien vigoureux à quelque chose d'aussi doux, les bénéfices pour la santé risquent de diminuer. Mais pour quelqu'un qui regarderait autrement la télévision enfoncé dans son canapé, il est possible de progresser en marchant, surtout si cela devient une habitude quotidienne.

Les gens ont du mal à conserver leurs habitudes saines, ce qui fait de l'exercice en douceur «une idée de génie», explique Catherine Sanderson, qui est professeure de psychologie au Amherst College dans le Massachusetts et l'auteure de «The Positive Shift: Mastering Mindset to Improve Happiness, Health, and Longevity».

«Cela correspond à une grande partie de ce que nous savons sur la façon d'amener les gens à maintenir un changement de comportement», a-t-elle dit.

Outre l'élimination des obstacles à l'exercice, la stratégie s'appuie sur ce que les psychologues appellent le renforcement positif, c'est-à-dire que «l'idée n'est pas seulement que je fais de l'exercice. Je peux regarder mon émission préférée. Je fais appel à quelque chose que j'ai déjà envie de faire

ÉLIMINER LA CONCURRENCE - EN RESTANT À LA MAISON

L'approche douillette fonctionne également pour les sportifs qui se sentent épuisés par l'idée d'un effort constant.

Ko Im, une défenseure de la santé mentale qui a enseigné le yoga et la méditation à New York et dans d'autres villes américaines, se souvient d'une période, il y a plusieurs années, où les «défis de yoga» étaient à la mode.

«C'était la pose de yoga du jour ― des poses de yoga très, très difficiles», explique Mme Im. Plus récemment, elle voit des gens qui se poussent à atteindre le classement dans tous leurs cours de Peloton ou à perdre cinq kilos de plus.

«Ce que j'aime, dit-elle, c'est l'idée d'apprécier le périple, pas l'objectif. Est-ce que je me sens bien dans mon corps aujourd'hui?»

Alors que le cardio douillet gagne en popularité, Mme Zuckerbrow entend parler de personnes qui n'avaient pas réalisé qu'elles pouvaient apprécier le voyage.

L'appellation «cardio douillet», facile à utiliser, pourrait sembler un oxymore. Mais peut-être qu'à l'heure où 2024 prend racine, c'est le compromis dont notre culture a besoin.

Traverser la ville en voiture par un temps glacial et s'astreindre à une heure de Zumba ou soulever des haltères à anse de dix kilos n'est tout simplement pas possible certains jours. Mais allumer une bougie dans son salon et marcher cinq kilomètres en pyjama tout en regardant les nouveaux épisodes de «La p'tite vie»? Ça, c'est possible.

Et cela pourrait bien vous procurer suffisamment d'endorphines et d'oxygène dans vos poumons pour vous permettre de faire face à la crise mondiale de demain, quelle qu'elle soit.

Melissa Rayworth, The Associated Press

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


8 février 2024

L'activité physique ne compense pas les méfaits des boissons sucrées sur le cœur

Même la pratique hebdomadaire recommandée de 150 minutes d’activité physique ne suffit pas à compenser les risques de maladies cardiovasculaires associés à la consommation de boissons sucrées, prévient une nouvelle étude menée par l'École de santé publique T. H. Chan de l'Université Harvard à laquelle a participé un chercheur de l'Université ...

2 octobre 2023

L'intérêt pour le sport féminin doit encore être développé au Québec, selon une étude

Même si la majorité des Québécois disent reconnaître l’importance du sport féminin, ils considèrent qu’il n’est pas suffisamment représenté dans les médias, et encore une faible partie de la population regarde des matchs disputés par des femmes : c’est ce que démontre une étude diffusée par l’Observatoire international en management du sport de ...

28 juillet 2023

L'activité physique et la stimulation intellectuelle ralentissent le déclin cognitif

Un programme d'entraînement développé par une équipe montréalaise a réussi à freiner le déclin cognitif de certains aînés, révèle une nouvelle étude. La prise de suppléments de vitamine D n'a toutefois eu aucun impact positif. «Les gens qui ont un trouble cognitif ont 60 % de chances de développer une démence, et la démence, ce n'est pas une ...