Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Trois-Rivières aura six stationnements pour les VR au centre-ville

durée 12h23
18 mai 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

Trois-Rivières vient de créer une première halte urbaine pour voyageurs en véhicule récréatif (VR) en partenariat avec le réseau agrotouristique Terego.

Plusieurs commerçants locaux se sont regroupés afin d’attirer les visiteurs de passage et leur permettre de découvrir les talents et le savoir-faire locaux, précise le communiqué de la ville.

« L’idée m’est venue alors que je voyageais en VR et que j’ai moi-même fait des haltes sur des fermes du réseau Terego, explique Alain Rivard, copropriétaire de la microbrasserie Le Temps d’une pinte. Je me suis dit qu’il fallait amener ce concept en ville puisqu’il y a aussi des artisans à faire connaître au centre-ville de Trois-Rivières. »

Comment ça marche ?

Six stationnements sont mis à la disposition des voyageurs membres de Terego, qui peuvent réserver des haltes d’une nuit sur la plateforme en ligne. Les visiteurs sont accueillis au Bureau d’information touristique où on leur remet une carte montrant les commerçants participants.

Les voyageurs peuvent alors sillonner le centre-ville de Trois-Rivières et encourager ces commerçants. « Ce partenariat met en valeur nos commerçants locaux auprès d’une communauté curieuse et désireuse de soutenir les artisans d’ici, ajoute Gena Déziel, directrice générale de la SDC Centre-ville de Trois-Rivières. « En plus des achats faits sur place, il y a un fort potentiel de fidélisation d’une nouvelle clientèle. »

Les 6 stationnements sont répartis sur deux sites, aux angles des rues du Fleuve/St-Antoine et du Fleuve/St-Georges.

Six commerçants en vedette

Les voyageurs pourront admirer les œuvres d’artistes talentueux à la Boutique à la carte et Coop le 507 ; découvrir les créations uniques d’artisans à La Meraki ; faire le plein de café fraichement torréfié à Le Caféier ; se gâte avec une sélection de friandises à la confiserie aux Folies de Rachel ; se régaler à la microbrasserie Le Temps d’une pinte !

Des retombées locales

Les touristes sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les VR ou les fourgonnettes convertis pour découvrir le Québec et encourager les artisans d’ici. « Comme ils sont très mobiles, les attirer et prolonger leur séjour représente un défi, soutient Michèle Bourassa, présidente de Terego. Ce projet est donc un moyen efficace pour la ville d’encadrer l’accueil des touristes en VR et stimuler du même coup l’achat local. »

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


8 février 2024

L'activité physique ne compense pas les méfaits des boissons sucrées sur le cœur

Même la pratique hebdomadaire recommandée de 150 minutes d’activité physique ne suffit pas à compenser les risques de maladies cardiovasculaires associés à la consommation de boissons sucrées, prévient une nouvelle étude menée par l'École de santé publique T. H. Chan de l'Université Harvard à laquelle a participé un chercheur de l'Université ...

5 février 2024

Bienvenue à l'ère du "cardio douillet"

La polarisation politique. Les luttes économiques. Les inégalités. Les changements climatiques. Les guerres. Dans un monde souvent meurtri, il est difficile de blâmer les gens de chercher des moyens de se calmer. Des couvertures lestées aux romans policiers «douillets», en passant par des restaurants entiers et des livres de cuisine basés sur les ...

2 octobre 2023

L'intérêt pour le sport féminin doit encore être développé au Québec, selon une étude

Même si la majorité des Québécois disent reconnaître l’importance du sport féminin, ils considèrent qu’il n’est pas suffisamment représenté dans les médias, et encore une faible partie de la population regarde des matchs disputés par des femmes : c’est ce que démontre une étude diffusée par l’Observatoire international en management du sport de ...