Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un premier Festival EXPÉ en nature à Notre-Dame-de-Montauban

durée 18h00
25 avril 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

L’entrepreneur Mathieu Jourjon, amateur expérimenté des longues randonnées et des expéditions, met sur pied un festival autour du plein air, de la nature et des randonnées à Notre-Dame-de-Montauban, en Mauricie.

Du vendredi 17 juin jusqu’au dimanche 19 juin, avec un groupe de bénévoles, Mathieu Jourjon veut faire vivre différentes expériences en nature selon les capacités et les intérêts des participants à ce premier Festival EXPÉ.

« Le festival tire son inspiration du Burning Man avec une saveur de plein air, longue randonnée, ultraléger et artistique », raconte en entrevue le fondateur de Mount Trail.

Il précise en même temps qu’il y aura des ateliers, des conférences, des sorties à vélo ou en kayak, de la course dans les sentiers, des randonnées, même des séances de yoga et un volet artistique en fin de journée.

« Il y aura des expériences de groupe et des défis pour ceux qui le veulent bien. Ça servira à démontrer et expérimenter comment un groupe peut se sortir d’une impasse avec la collaboration de tous. Par exemple, ça pourrait être de traverser un lac, mais il faudrait d’abord construire le radeau. Il faut réfléchir ensemble, partager des connaissances et travailler en équipe », illustre Mathieu Jourjon.

Si cette expérience est une première avec des amateurs de plein air, il veut aussi réunir des entreprises québécoises fabriquant des produits québécois, de manière à créer une synergie entre les entrepreneurs pour d’éventuelle collaboration entre eux dans le développement de produits ou dans la proposition d’expérience en nature.

« Nous espérons réunir aux alentours de 250 personnes, même plus, pour la fin de semaine, continue M. Jourjon dans un programme d’initiation à diverses activités. C’est dans l’esprit et la philosophie de mon entreprise de créer du matériel ultraléger, écoresponsable et produit localement. »

Il ajoute : « Nous souhaitons faire grandir ce réseau d’entreprise du plein air pour construire l’industrie de demain ».

D’ailleurs, Mount Trail a lancé un programme de recyclage philanthropique en récupérant du matériel de plein air irréparable ou non utilisable pour lui donner une deuxième vie ou lieu de l’envoyer au dépotoir. Le recyclage et la fabrication locale font partie du concept de l’entreprise fondée il y a 16 mois en pleine pandémie.

Accompagné de cinq employés, M. Jourjon développe des produits ultralégers comme des tentes, des sacs de couchage, des vêtements et des accessoires dans son atelier de Beauport. Il devrait ouvrir sous peu un espace de vente en collaboration avec un autre marchand à Montréal en plus de son site de vente en ligne.

Les billets sont en prévente pour le Festival EXPÉ sur le site de l’entreprise dans la section Festival de mounttrail.com où on trouve aussi la programmation de l’événement à Notre-Dame-de-Montauban.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


8 février 2024

L'activité physique ne compense pas les méfaits des boissons sucrées sur le cœur

Même la pratique hebdomadaire recommandée de 150 minutes d’activité physique ne suffit pas à compenser les risques de maladies cardiovasculaires associés à la consommation de boissons sucrées, prévient une nouvelle étude menée par l'École de santé publique T. H. Chan de l'Université Harvard à laquelle a participé un chercheur de l'Université ...

5 février 2024

Bienvenue à l'ère du "cardio douillet"

La polarisation politique. Les luttes économiques. Les inégalités. Les changements climatiques. Les guerres. Dans un monde souvent meurtri, il est difficile de blâmer les gens de chercher des moyens de se calmer. Des couvertures lestées aux romans policiers «douillets», en passant par des restaurants entiers et des livres de cuisine basés sur les ...

2 octobre 2023

L'intérêt pour le sport féminin doit encore être développé au Québec, selon une étude

Même si la majorité des Québécois disent reconnaître l’importance du sport féminin, ils considèrent qu’il n’est pas suffisamment représenté dans les médias, et encore une faible partie de la population regarde des matchs disputés par des femmes : c’est ce que démontre une étude diffusée par l’Observatoire international en management du sport de ...