X
Rechercher
Publicité

Nouveau local, même ambiance

CrossFit TR: quand la passion fait foi de tout

Chargement du vidéo
durée 05h00
16 janvier 2015
Anne-Sophie Bois
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Anne-Sophie Bois, Journaliste
Twitter Anne-Sophie Bois

Voir la galerie de photos

Les équipes sportives sont souvent comparées à de grandes familles. Lorsque vient le temps de parler d’entraînement individuel, cet aspect est fréquemment mis de côté au profit des performances. Cependant, c’est loin d’être l’ambiance qu’on retrouve chez CrossFit TR.

Les mots individualisme et compétition ne font pas partie du vocabulaire du propriétaire, Nicolas Fournier. Ce dernier prône plutôt l’entraide, la convivialité et le dépassement de soi. Selon lui, peu importe qui franchit la porte de son nouveau local, situé au 2575, rue Girard, tous doivent apprendre la base: les différentes techniques.

Aller au bout de ses rêves

Depuis le début janvier, CrossFit TR, qui était situé auparavant au centre-ville, a déménagé dans un local deux fois plus grand.

« La principale raison de ce déménagement est pour faire correctement de l’haltérophilie. On ne pouvait pas laisser tomber des barres à l’autre local. Désormais, je vais pouvoir accueillir des professionnels pour venir donner des séminaires. Mon objectif est que cet agrandissement ne changera en rien à  l’ambiance qu’on retrouvait sur la rue St-Antoine », explique celui qui a fait ajouter deux douches pour accommoder sa clientèle.

Cette nouvelle acquisition était très attendue de la part du propriétaire, mais également de la part des athlètes qui ont le CF3R tatoué sur le coeur.

« Depuis le 25 septembre 2011, il y a eu un long cheminement. Je suis content d’avoir déménagé et d’être rendu à cette étape. Aujourd’hui, lorsque je regarde le local, c’est vraiment le gym que je désirais depuis le début », sourit l'athlète, reconnaissant de toute l’aide qu’il a eu au fil des années.

En plus des trois entraînements principaux, soit l’haltérophilie, la gymnastique et l’athlétisme, Nicolas Fournier aimerait bien ajouter des séances de CrossFit endurance pour les athlètes qui font de la longue distance (par exemple, le cyclisme). Il songe même à faire sa certification pour offrir des cours de CrossFit Kids, afin de donner le goût aux enfants de bouger.

« Au centre-ville, on avait certaines contraintes pour aller s’entraîner dehors. Maintenant, l’été, avec le parc en face du local, on va pouvoir faire la majorité de nos entraînements à l’extérieur », ajoute-t-il.

Cinq essais gratuits

Pour être en mesure de comprendre et de pratique une majorité de mouvement, des cartes de cinq essais gratuits sont disponibles du 1er au 28 février.

* À noter que les rénovations du nouveau local ne sont pas tout à fait terminées, mais qu’il est possible de s’entraîner.
 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le site de ski La Tuque offrira des activités de plein air à l'année

L’équipe municipale travaille actuellement sur un projet destiné à aménager le site extérieur situé près du chalet de Ski La Tuque pour en faire un lieu destiné aux activités de plein air à l’année, indique La Tuque dans un communiqué « Ce nouveau projet permettra aux citoyens de participer à des activités, des compétitions et des tournois en été ...

Marie-Soleil Labelle portera le numéro 27  pour l’équipe du Musée Gilles-Villeneuve

Cette année marque le 40e anniversaire de la disparition tragique du pilote automobile Gilles Villeneuve, l’équipe de course du musée Gilles-Villeneuve, dans un communiqué, souligne que sa pilote, Marie-Soleil Labelle, sera au volant d’une Nissan Micra arborant le numéro 27, en souvenir du champion de Berthierville. Marie-Soleil Labelle sera en ...

Trois-Rivières aura six stationnements pour les VR au centre-ville

Trois-Rivières vient de créer une première halte urbaine pour voyageurs en véhicule récréatif (VR) en partenariat avec le réseau agrotouristique Terego. Plusieurs commerçants locaux se sont regroupés afin d’attirer les visiteurs de passage et leur permettre de découvrir les talents et le savoir-faire locaux, précise le communiqué de la ...