Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Statistique Canada

Le taux de croissance démographique en 2023 est le plus élevé depuis 1957

durée 12h00
27 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

Le Canada a enregistré l'année dernière son taux de croissance démographique annuel le plus élevé depuis plus de six décennies, selon Statistique Canada.

L'organisme fédéral affirme que la population a bondi de 3,2 % en 2023, son rythme le plus rapide depuis 1957, lorsqu'elle avait augmenté de 3,3 %.

Cette augmentation a porté la population à 40 769 890 habitants en date du 1er janvier 2024.

Le total est en hausse de 1271 872 personnes par rapport au début de 2023.

Statistique Canada précise que la majeure partie de la croissance était due à l'immigration temporaire l'année dernière.

Sans l'immigration temporaire, le taux de croissance de la population canadienne aurait été de 1,2 %.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


21 juin 2024

Les travailleurs de la SOPFEU approuvent la nouvelle convention collective

Les travailleurs de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) qui sont représentés par le syndicat Unifor ont ratifié l'entente de principe qui était intervenue avec leur employeur, de sorte qu'ils ont maintenant une nouvelle convention collective. Selon le syndicat, l'entente a reçu l'appui de 64,5 % des travailleurs qui se sont ...

21 juin 2024

Les Québécois sont les seuls Canadiens qui adhèrent au bilinguisme

Le bilinguisme canadien est «un mythe» à l'extérieur du Québec, qui est la seule province à y adhérer. Un sondage Léger réalisé pour La Presse Canadienne illustre de manière éclatante la fracture entre ce que l'on a souvent appelé les deux solitudes lorsqu’on compare les résultats obtenus au Québec à ceux du reste du Canada, et ce, à chacune des ...

20 juin 2024

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, prévoit un été «difficile» dans les hôpitaux

La situation dans le réseau de la santé du Québec cet été sera similaire à celle des années passées, soutient le ministre Christian Dubé, tout en admettant que la saison chaude sera «difficile» en raison du manque de personnel et des vacances. On prévoit la fermeture de plus de 1500 lits cet été. C’est 115 de moins par rapport à l’an dernier. Le ...