Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Quatre Canadiens sur cinq

Sondage: les Canadiens veulent plus de mesures pour protéger les forêts

durée 16h15
24 août 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Quatre Canadiens sur cinq souhaitent que le gouvernement fédéral protège ce qui reste de la forêt boréale, même si cela signifie limiter l'exploitation forestière industrielle, selon un nouveau sondage EKOS.

Alors que le Canada traverse la pire saison d'incendies de son histoire, le sondage commandé par Nature Canada et l'organisme Natural Resources Defense Council (NRDC) suggère que la protection des forêts reste une question qui unit la plupart des Canadiens, peu importe pour qui ils votent, et où ils vivent.

Ainsi, l'enquête montre un fort soutien du public à une série de mesures qui visent à réduire les impacts de l'exploitation forestière. Par exemple, 81 % des répondants soutiennent  l'élimination progressive de la coupe à blanc et 76 % sont en faveur de l'obligation pour les entreprises de payer un prix carbone pour la combustion du bois.

«L'adhésion aveugle du Canada à l'exploitation forestière non durable au détriment du climat et de la biodiversité n'est pas seulement en décalage avec la science, le marché et les tendances politiques mondiales – elle est contraire à ce que ce sondage montre que les Canadiens veulent», a déclaré Jennifer Skene du NRDC.

L’étude révèle que 81 % des répondants conviennent que le gouvernement fédéral devrait faire davantage pour protéger les forêts et la faune du Canada.

Ce pourcentage est à peu près le même partout au pays. Le soutien le plus faible en faveur de la protection de la forêt, 76 %, vient de l'Alberta.

L'appui à la protection de la forêt semble également résister aux convictions politiques. Par exemple, une majorité – 53 % – des partisans du Parti populaire du Canada, le plus à droite des principaux partis canadiens, conviennent qu'une plus grande protection est nécessaire.

Des niveaux élevés de soutien se sont maintenus malgré des revenus ou un niveau d’éducation variable des ménages. Cela correspond également aux résultats d'un sondage Ekos similaire réalisé l’année dernière.

«Cela montre clairement à quel point les Canadiens accordent de l'importance aux forêts», a déclaré Michael Polanyi de Nature Canada.

Seulement un Canadien sur trois pense que le gouvernement fédéral tient sa promesse électorale de 2021 de protéger les forêts anciennes.

Le sondage montre également que la plupart des Canadiens, 64 % croient que les changements climatiques sont une cause importante dans la hausse du nombre d'incendies de forêt cette année.

Les deux groupes environnementaux ont chargé Ekos Research de mener une enquête auprès de plus de 1000 Canadiens entre le 28 juillet et le 9 août sur un large éventail de questions forestières et politiques. La marge d’erreur était de trois points de pourcentage, 19 fois sur 20.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Rapport de Banques alimentaires Canada: le taux de pauvreté serait sous-estimé

Le taux de pauvreté serait sous-estimé au pays, selon un rapport de Banques alimentaires Canada publié mardi. Banques alimentaires Canada estime que «le taux de pauvreté officiel du Canada ne donne pas une image complète de la faim et de l'insécurité alimentaire» au pays. L'organisation avance que 25 % des Canadiens auraient un niveau de vie ...

Hausse marquée à la DPJ des signalements pour exposition à la violence conjugale

Le nombre de signalements reçus à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) pour un motif d’exposition à la violence conjugale a plus que doublé en 10 ans, passant d'environ 8000 en 2014 à un peu plus de 17 000 en 2023. Cela représente une hausse de 14,7 % des signalements liés à l'exposition à la violence conjugale comparativement à ...

L'IA pour mieux comprendre la consommation problématique de pornographie

Une équipe internationale de chercheurs dirigée par une professeure de l'Université de Montréal a utilisé l'intelligence artificielle pour identifier des facteurs prédictifs d'une consommation problématique de pornographie. Plus de 70 scientifiques à travers le monde ont ainsi compilé leurs données de recherche pour recenser plus de 700 ...