Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Bulletin annuel d'activités

Nouvelle parution de «La Brise du Lac» pour le Comité ZIP du lac Saint-Pierre

durée 08h00
7 juillet 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

Le Comité ZIP du lac Saint-Pierre (ZIPLSP) a récemment mis en ligne son bulletin annuel d’activités nommé La Brise du Lac.

Ce dernier dresse le portrait d’une année chargée en projets pour l’organisme.

Avec la réalisation et le commencement de 18 projets, l’organisme a encore une fois contribué à préserver l’intégrité écologique du lac Saint-Pierre.

Parmi ses projets importants, notons l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de gestion des plantes exotiques envahissantes, la caractérisation des obstacles à la libre circulation de la faune aquatique sur le territoire du centre d’essais des munitions (CEEM) du ministère
de la Défense nationale, ainsi que la création d’un répertoire de projets réalisés au lac
Saint-Pierre dans les 10 dernières années.

En plus de ses projets, le Comité ZIPLSP est le mandataire de la Table de concertation régionale du lac Saint-Pierre (TCRLSP) et de la Réserve mondiale de la Biosphère du lac Saint-Pierre (RMBLSP).

La dernière année fut également chargée pour ces deux entités.

Pour sa part, la TCRLSP a notamment créé un guide de départ pour ses nouveaux membres, afin de faciliter leur intégration à la table de concertation, en plus de tenir son forum annuel sous le thème Le PGIR en action

Cet évènement virtuel fut une réussite, avec plus de 230 participants.

De son côté, la RMBLSP a terminé le travail colossal de rédiger l’Examen périodique 2011-2020, visant à démontrer que les normes élevées qui caractérisent la désignation de l’UNESCO sont respectées et que les objectifs du programme sont atteints.

Ce document permettra à la RMBLSP de conserver son titre de réserve de biosphère.

L’année 2022-2023 ne sera pas en reste, alors que la Brise du Lac présente quelques-uns des projets qui seront réalisés par toute l’équipe du Comité ZIPLSP, de la TCRLSP et de la RMBLSP.

Rappelons que le Comité de la zone d’intervention prioritaire (ZIP) du lac Saint-Pierre a pour
mission de réhabiliter, protéger et mettre en valeur le lac Saint-Pierre et ses habitats riverains.

Dans une perspective de développement durable, l’organisme à but non lucratif travaille de concert avec les acteurs locaux, régionaux et provinciaux de même qu’avec les collectivités riveraines pour cibler les problématiques et poser des actions.

Ainsi, depuis sa création en 1996, le comité a planifié et mis en œuvre plus de 200 projets qui ont permis d’améliorer la qualité de l’eau, des habitats fauniques et des accès à ce joyau du Québec.

Toute personne intéressée à en connaitre davantage sur les multiples projets réalisés et à venir peut consulter les bulletins annuels disponibles sur le site web du Comité ZIPLSP,
dans notre section Brise du Lac .

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 septembre 2022

Il sera possible de se faire vacciner pour la COVID-19 et l'influenza en même temps

Le directeur de la Santé publique le Dr Luc Boileau était de retour devant les médias après trois semaines sans avoir tenu de point de presse. Il a été question de la situation épidémiologique de la COVID-19 et de la campagne de vaccination contre l’influenza.  Le Dr Luc Boileau indique que la rentrée a été plus clémente que dans les deux ...

26 septembre 2022

Retour en images sur la cérémonie hommage aux policiers décédés en fonction

L’émotion était palpable ce dimanche en après-midi à Ottawa sur la colline parlementaire. Près de 4 500 policiers provenant des quatre coins du Canada, et de la région du Suroît, se sont réunis pour rendre hommage aux agents décédés dans l’exercice de leur fonction plus tôt cette année. Parmi les intervenants qui ont pris part à cette cérémonie ...

25 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...