Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Société de développement

Des chiffres éloquents pour le rapport annuel de Shawinigan

durée 16h00
6 juillet 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

La Société de développement de Shawinigan (SDS) présente son rapport annuel 2021 qui a été déposé au conseil hier soir, le mardi 5 juillet, lors de la séance publique.

Celui-ci révèle des revenus de 7 973 822 $, constitués à 79 % de revenus d’affaires, et des dépenses de 7 610 804 $, ce qui représente un excédent de 363 018 $ pour l’année 2021.

Notons également que la contribution financière municipale a été de 1 655 989 M$ alors que la SDS a versé 983 700 $ en taxes à la Ville de Shawinigan, ce qui ramène la contribution nette de la Ville à 672 289 $.

« Nous sommes très satisfaits de la façon dont la SDS s’acquitte de son mandat de créer des conditions favorables au développement économique et aux investissements, particulièrement dans les secteurs porteurs qui soutiennent la diversification économique de notre ville. C’est la raison pour laquelle nous avons conclu, le 5 novembre dernier, une nouvelle convention de relation d’affaires. Cette convention est venue préciser l’encadrement des activités de la SDS et son cadre de gouvernance », a indiqué le maire Michel Angers.

Rappelons que la SDS a fait l’acquisition du bâtiment sis au 5642, boulevard Royal pour en faire la location à l’entreprise AddÉnergie afin de soutenir son projet d’expansion. Cette entreprise, fabricante de bornes de recharge électrique, poursuit donc sa croissance en s’installant dans ce nouvel emplacement de 26 000 pieds carrés qui s’ajoutent aux 22 356 pieds carrés du premier emplacement de l’entreprise situé dans le Technoparc.

Aussi, la SDS a conclu une entente avec l’entreprise Michelin / Camso, en vue d’un projet d’agrandissement de son usine. Le géant Michelin, qui a acquis l’usine Camso en 2018, a des projets d’agrandissement et la Société de développement de Shawinigan s’est entendue avec l’entreprise pour agrandir l’édifice afin de répondre au besoin d’espace supplémentaire manifesté par Michelin.

De plus, des investissements sont réalisés au Parc Harmonie pour le développement des capacités d’enfouissement. Faisant partie intégrante de la vente de l’ancien site de Produits forestiers Résolu (PFR), le Parc Harmonie est un site d’enfouissement de résidus du secteur de l’industrie papetière. En 2017, la SDS a redémarré les activités d’enfouissement de ce site pour répondre à la demande de disposition de résidus issus de la démolition de l’ancienne usine de Résolu, mais aussi en provenance de papetières de la région.

« L’année 2021 s’est déroulée dans un contexte pandémique. Bien que les différents secteurs d’activité avaient revu leurs façons de faire pendant l’année précédente, la Société de développement de Shawinigan (SDS) s’est assurée de soutenir ses entreprises partenaires dans la réalisation de leurs projets », a souligné Louis Chevalier, président de la Société de développement économique de Shawinigan.

« De plus, nous avons réalisé des investissements immobiliers qui favorisent l’accélération et l’émergence de projets créateurs d’emplois durables et de qualité », a-t-il ajouté.

En 2018, aux fins de planification de la poursuite des activités d’enfouissement au Parc Harmonie, les administrateurs de la SDS ont commandé une étude pour connaître le potentiel de développement du site quant aux capacités d’enfouissement actuelles et futures, aux coûts et délais à prévoir pour l’aménagement de nouvelles cellules, et autres.

Ainsi, selon l’un des scénarios envisagés, l’exploitation du site pourrait être prolongée sur une période de près de 20 ans, à raison de quelque 100 000 tonnes par année.

Le Rapport annuel 2021 de la Société de développement de Shawinigan est disponible sur le site web de la Ville à l'adresse shawinigan.ca/sds

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


4 août 2022

COVID-19 : des équipes de vaccination iront dans les CHSLD et RPA

Aujourd’hui, le directeur de la Santé publique du Québec, le Dr Luc Boileau, est venu faire le point sur la situation de la COVID-19 dans la province. Il a débuté en mentionnant que, selon les données, on remarque la première baisse depuis sept semaines, autant les cas que les hospitalisations. Les absences au travail sont également en baisse. De ...

4 août 2022

Les Canadiens font de moins en moins confiance à leurs médecins

Les Canadiens feraient moins confiance à leurs médecins aujourd’hui qu’avant la pandémie, s’il faut en croire les résultats d’un sondage réalisé pour le compte d’une firme australienne en Australie, au Canada et aux États−Unis. Avant la pandémie, révèle l’enquête dévoilée récemment par Compare The Market, 87 % des Canadiens disaient faire ...

29 juillet 2022

« Vivre avec le virus, ne veut pas dire de vivre comme s'il n'y avait plus »

Le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau, s’est à nouveau présenté devant les journalistes pour faire un point sur la situation actuelle concernant la COVID-19. Il a débuté en mentionnant qu’il y avait eu dans les dernières semaines une augmentation des cas dans les hôpitaux, mais que la majorité s’était présentée pour des ...