Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Mgr Pierre-Olivier Tremblay nommé évêque du diocèse de Hearst-Moosonee, en Ontario

durée 14h09
28 juin 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

Peu de temps après l’arrivée d’un nouvel évêque à Trois-Rivières avec Mgr Martin Laliberté, le diocèse annonce un nouveau départ, car le pape François a nommé Mgr Pierre-Olivier Tremblay comme évêque du diocèse de Hearst-Moosonee en Ontario.

Dans un communiqué, le « Diocèse de Trois-Rivières tient à souligner le travail passionné et le dévouement de Mgr Tremblay tout au long de ses années de service au sein de notre Église en Mauricie. Son amour des gens, son désir d’une Église actuelle et sa passion pour l’annonce de l’Évangile au monde d’aujourd’hui sont des fruits que nous garderons de son passage parmi nous. Nous lui souhaitons une belle suite de mission dans son nouveau diocèse ».

On souligne que Mgr Tremblay a été ordonné évêque le 22 juillet 2018 au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap. Tout en exerçant diverses tâches à titre d’évêque auxiliaire au Diocèse de Trois-Rivières, il a continué à occuper les fonctions de recteur du Sanctuaire jusqu’en 2020.

À la suite du départ à la retraite du Mgr Luc Bouchard, le 25 janvier 2021, Mgr Tremblay a été élu administrateur du Diocèse de Trois-Rivières par le Collège des consulteurs le 27 janvier 2021. Il s’est acquitté de ce service jusqu’à la nomination de Mgr Martin Laliberté, comme évêque de Trois-Rivières, le 14 mars 2022. Depuis cette date, il est demeuré évêque auxiliaire à Trois-Rivières jusqu’à sa nomination comme évêque du Diocèse de Hearst-Moosonee, le 24 juin 2022, par sa Sainteté le pape François.

Dans une lettre aux gens de Trois Rivières, Mgr Tremblay souligne ceci.

 « Je veux tous vous remercier pour les quatre années que j’ai passées ici en tant qu’évêque auxiliaire. Avec vous, j’ai beaucoup appris, même si la pandémie a rendu ce moment plus difficile et nous a obligés à bien des changements. Je remercie tous les proches collaborateurs au diocèse, avec une pensée particulière de reconnaissance pour Mgr Bouchard et depuis peu, Mgr Laliberté. »

« Je reviens d’un pèlerinage d’un mois à Jérusalem et en Terre Sainte pour un moment de ressourcement et de formation. J’ai prié pour vous et pour le diocèse. Je remercie Mgr Laliberté de m’avoir donné l’occasion de vivre cela. Imaginez que c’est dans la ville sainte que j’ai reçu le téléphone m’annonçant ma nouvelle nomination. Jésus est venu parmi nous, comme l’un des nôtres, pour nous redire l’Amour de Dieu et son projet de vie. Même si cette Terre est remplie de contradictions, rien ne va empêcher le projet de Dieu. Demeurons toujours dans la confiance et l’espérance et avançons ensemble ! »

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Des organismes s'inquiètent d’une montée de violence contre les jeunes LGBTQ+

Alors que se tient ce mercredi la Journée des chandails roses visant à sensibiliser contre l’intimidation dans les écoles, des organismes s’inquiètent d’une montée de la violence contre les jeunes de la communauté LGBTQ+.  Pour souligner cette journée, l’organisme communautaire Interligne invite la population à s’afficher avec un chandail rose en ...

durée Hier 12h00

Un printemps qui s'annonce clément, selon les prévisions de MétéoMédia

Le printemps fera le bonheur des amoureux de l'été, mais risque de décevoir les adeptes de sports d'hiver alors que les températures s'annoncent plutôt clémentes pour une bonne partie du Québec et de l'Ontario, selon les prévisions de MétéoMédia. Les amateurs d'activités hivernales ne devraient pas fonder trop d'espoir sur les prochaines semaines ...

27 février 2024

Pannes: Hydro-Québec veut inverser la tendance dès cette année

Au moment où les changements climatiques mettent son réseau électrique à rude épreuve, Hydro-Québec s’est donné l’objectif de réduire le nombre de pannes de 35 % d’ici 7 à 10 ans. La société d’État veut que ce nombre baisse dès cette année.  Hydro-Québec vise une baisse de 1 % en 2024. «Ça ne paraît pas beaucoup, mais si on regarde dans les ...