Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Shawinigan accueille la première activité de la campagne « Réduire notre empreinte »

durée 12h06
8 juin 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

Vivre en Ville lance sa tournée « Réduire notre empreinte » avec un premier événement à Shawinigan-Sud lors des festivités de la Foire en ville qui se tiendra les 11 et 12 juin, en collaboration avec Environnement Mauricie.

« La population est invitée à se rendre au kiosque de la campagne pour en apprendre davantage sur les actions individuelles et collectives qui permettent de réduire notre empreinte énergétique », indique le communiqué de l’organisme.

« La campagne “Réduire notre empreinte” propose aux gens de faire un test rapide pour découvrir leur empreinte énergétique et ensuite de choisir des gestes individuels pour participer à la transition énergétique, puis connaître les options collectives les plus structurantes », souligne la directrice générale d’Environnement Mauricie Lauréanne Daneau.

Les équipes professionnelles de la transition énergétique de Vivre en Ville et d’Environnement Mauricie seront sur place.

Selon Christian Savard, directeur général de Vivre en Ville, « l’endroit où l’on habite et la manière dont on se déplace sont parmi les choix qui ont le plus grand impact sur notre empreinte énergétique. À travers le mouvement “Réduire notre empreinte” ».

« Vivre en Ville et ses partenaires locaux proposent 10 choix individuels et 10 choix collectifs pour agir de manière structurante sur l’empreinte énergétique liée au milieu de vie et aux déplacements. Réduire notre empreinte est primordial pour la transition énergétique. Il faut garder en tête que les choix que nous faisons aujourd’hui ont un poids climatique, ils peuvent améliorer notre qualité de vie et ont un impact sur l’avenir », ajoute-t-il.

Tournée dans 10 villes du Québec

Shawinigan-Sud est le premier arrêt de la tournée « Réduire notre empreinte » qui se rendra dans plus de 10 villes du Québec entre l’été 2022 et le printemps 2023, dont Gatineau, Joliette, Saguenay, Montréal et Sherbrooke.

Alors que les derniers rapports du GIEC rappellent le rôle crucial des villes dans la lutte et l’adaptation aux changements climatiques, de même que l’importance de changer nos habitudes de vie pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), de nombreuses personnes veulent participer à cet effort sans savoir comment le faire.

Cette campagne de sensibilisation répond à cette demande. Mise sur pied par Vivre en Ville, « Réduire notre empreinte » a l’ambition de jeter les bases de changements sociétaux et de participer à l’atteinte des objectifs du Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques du Québec (2018-2023). Elle est rendue possible grâce au soutien financier du ministère des Ressources naturelles et de l’Énergie (MERN).

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


SAAQ: la transition informatique implique la suspension de plusieurs services courants

Une transformation informatique qui vise à offrir bientôt des services en ligne simples d’utilisation et sécuritaires à la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) est en cours depuis jeudi dernier, jusqu’au 20 février prochain, mais elle implique la suspension de plusieurs services courants. Par exemple, aucun véhicule ne peut être ...

durée Hier 12h17

Québec: minorités visibles sous-représentés chez les dirigeants d'organismes publics.

Un nouveau rapport publié lundi constate que les membres des minorités visibles sont encore sous-représentés dans les postes de direction des organismes publics québécois. La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse constate que les obstacles persistent non seulement pour accéder aux emplois, mais encore davantage pour la ...

27 janvier 2023

FRAPRU: les loyers moins chers sont plus rares dans les régions métropolitaines

Ce sont les logements à plus bas loyer qui sont les plus rares dans les régions métropolitaines du Québec, selon ce qu'affirme le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) qui revient à la charge avec sa demande au gouvernement du Québec d’un financement accru de construction de nouveaux logements sociaux. Le FRAPRU signale que le ...