Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les  capsules « Des p’tites vertes et des pas mûres » sont enfin en onde

durée 12h40
25 mai 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

L’épicerie Santé en vrac s’est donné pour objectif de sensibiliser les jeunes à l’écoresponsabilité. Audrey Hébert-Auger souhaite rejoindre les adolescents et jeunes adultes par un projet de capsules dynamiques et intemporelles animées par Guillaume Vermette, un clown humanitaire.

La pandémie aura allongé les délais pour profiter du résultat. Deux années plus tard, le projet Des p’tites vertes et des pas mûres est enfin diffusé.

« Je crois fermement que les saines habitudes de vie et de consommation passent par l’éducation », indique Mme Audrey Hébert-Auger, propriétaire de l’épicerie Santé en vrac.

« Cela fait un bon moment que je souhaite lancer un projet d’envergure touchant les jeunes. Ils ont une fougue, une énergie contagieuse et une motivation incroyable à vouloir se faire entendre, à faire reconnaître leurs idées et leurs rêves. Les 12 thématiques abordées dans nos capsules soutiendront ceux-ci dans de bonnes prises de décisions afin de bâtir leur vie en cohésion avec de saines habitudes de consommation. »

En octobre 2020, Santé en vrac avait mené une campagne de financement participatif avec La Ruche Mauricie dans l’espoir d’amasser 27 000 $ afin de financer le projet : 13 500 $ venant de contributeurs engagés, et l’équivalent provenant du FOND MILLE ET UN. La campagne avait été un franc succès !

Les 12 capsules vidéo auront un impact à la fois sur les saines habitudes écoresponsables et sur le rayonnement à l’échelle nationale des entreprises et organismes locaux impliqués. « C’est vraiment une grande fierté, une réalisation dépassant largement mes attentes », s’exclame la propriétaire de Santé en vrac.

Les capsules peuvent être consultées sur la chaîne YouTube de Santé en vrac, ou encore dans des versions audios sur votre plateforme de podcast préférée.

Voici les différents thèmes abordés :

Commerce équitable : Christian Guiollot, propriétaire de UMANO commerce équitable ainsi que Anne-Marie Morasse, du Comité de Solidarité Trois-Rivières, s’unissent pour sensibiliser la population à l’impact considérable que peut avoir le commerce équitable sur les producteurs ainsi que sur les consommateurs.

Vrac et emballages écologiques : Audrey Hébert-Auger, propriétaire du commerce Santé en vrac ainsi que Guillaume Pépin, associés chez Les Paniers P&P, démontrent chacun à leur façon qu’il est possible d’innover, l’un en diminuant les emballages, l’autre en proposant des emballages écologiques !

Achat local : Avec un désir incomparable de contribuer à leur communauté, Louise Boisclair, propriétaire d’Accommodation Boisclair et Frédéric Roy, propriétaire de Panier Local, mettent en lumière l’impact majeur que peut avoir l’achat local sur toute une communauté.

Recyclage et récupération : Marye-Ève Laquerre, propriétaire de Nomade Coiffure et Christelle Parker-Guimont, copropriétaire de Côté & Parker Mécanique, nous prouvent hors de tout doute que tous les secteurs d’activités peuvent mettre la main à la pâte afin d’adopter de saines habitudes écoresponsables.

Institution et écoresponsabilité : Car nos institutions peuvent être source d’inspiration, d’action et de concertation, Geneviève Dubois, mairesse de Nicolet ainsi que Marlène Dubois, AVSEC à l’École Secondaire Les Seigneuries, nous partagent comment leurs institutions permettent à toute une collectivité de se mobiliser dans un but commun.

Philosophie et mode de vie : Les actions portent fruit, mais naissent de réflexions porteuses de changement. Audrey Hébert-Auger, propriétaire du Santé en vrac, et Mélanie Germain, propriétaire de l’Atelier Grande vie, savent à quel point le changement vient d’abord d’une prise de conscience. Chacune à leur façon, elles favorisent ces réflexions par l’éducation, la sensibilisation et la modélisation.

Accompagnement vers le changement : Changer des habitudes vient avec un bon nombre d’obstacles et d’enjeux. Carolyne Aubin, conseillère en développement durable à la SADC Nicolet-Bécancour, ainsi que Isabelle Deschênes, directrice générale à la RIGIDBNY, sont sensibilisées à cette gestion du changement et proposent des programmes et incitatifs encourageant la population et les organisations à emboîter le pas !

Économie circulaire : Les déchets des uns font le bonheur des autres ! Maria Duval, propriétaire de la boutique Prêt-à-reporter, et Claudie Beaudoin, propriétaire de Nutra-Forme, sont de merveilleux exemples où l’innovation peut faire toute la différence, et ce, même pour notre planète !

Agroalimentaire durable : Qu’il s’agisse de l’élevage bovin de Guylaine Buecheli, propriétaire de Viandes Rheintal, ou de la permaculture de Yan Blanchette, copropriétaire de la Ferme Tissée Serrée, l’agroalimentation peut être réfléchie afin de réduire l’impact sur l’environnement, du champ à l’assiette !

Cosmétiques écologiques : Prendre soin de soi tout en prenant soin de la planète, voilà un défi qu’était prête à relever Kim Pellerin, propriétaire de Bambou d’Chou et Naïke Théodose, alias La Sorcière Capillaire. Des ingrédients soigneusement sélectionnés, jusqu’à la réduction des emballages, les possibilités pour rendre les cosmétiques écologiques sont nombreuses !

Revalorisation alimentaire : Mariepier Jutras, coordonnatrice à La Carotte Joyeuse, et Thibault Finet, intervenant à Point de rue, savent à quel point réutiliser, transformer et redonner peuvent impacter autant la planète que la communauté !

Diminution des gaz à effet de serre : Et s’il existait une méthode pour contrer les polluants déjà existants ? Vincent Marcotte, directeur de la logistique, de la gestion des gaz et de la gestion environnementale chez Pure Sphera vous surprendra assurément lorsqu’il vous présentera les solutions proposées par l’entreprise. Au-delà de la diminution, il est également possible de compenser, et c’est ce que notre animateur Guillaume Vermette vous exposera .

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h30

Santé publique : la grève de trois jours des professionnels débute

Les professionnels de l’Institut national de santé publique (INSPQ) ont amorcé lundi matin une grève de trois jours. Ils ont manifesté à Montréal et à Québec, devant l’Assemblée nationale, dans ce contexte. Ce sont 400 professionnels: des conseillers scientifiques, des agents d’information, des analystes en informatique, notamment, qui sont ...

durée Hier 15h21

La décontamination de terrains pourrait coûter des milliards au Canada

Décontaminer l'ensemble des sites fédéraux coûtera plusieurs milliards de dollars au Canada. Par exemple, la décontamination de l'ancien emplacement de Giant Mine, au Yukon, coûtera à lui seul 4,38 milliards $, un sommet au pays. Les travaux, qui se sont amorcés en 2005, se prolongeront jusqu'en 2038. Cette somme ne comprend pas l'entretien à ...

25 novembre 2022

Les pédiatres révisent leurs recommandations sur le temps d'écran des tout-petits

La Société canadienne de pédiatrie a abandonné sa directive d'il y a cinq ans qui limitait le «temps d'écran» pour les tout-petits et les enfants d'âge préscolaire: elle encourage plutôt les parents à accorder la priorité aux émissions éducatives, interactives et adaptées à l’âge.  Dans de nouvelles directives publiées jeudi, la Société ...