Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La STTR suspendra son service de transport à la demande

durée 11h00
9 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

La Société de transport de Trois-Rivières (STTR) informe la population qu’elle suspendra temporairement son service de transport à la demande à compter du 24 juin, et ce, pour une durée indéterminée.

Lancé en octobre 2021, ce service était présentement à l’essai et il était déployé sous la forme d’un projet-pilote. Rappelons que le service de transport à la demande permet aux usagers de réserver leur transport en autobus et a pour avantage d’offrir des horaires plus flexibles que le réseau de transport régulier.

La décision de suspendre ce service s’explique par la volonté de la STTR d’explorer d’autres outils technologiques pour offrir ultérieurement une version améliorée du transport à la demande, ainsi que par son besoin d’analyser les façons dont celui-ci peut être utilisé plus efficacement. En moyenne, 110 déplacements étaient effectués hebdomadairement grâce à ce service.

Des leçons intéressantes

La réalisation du projet-pilote aura permis à la STTR de faire preuve d’innovation dans la manière de répondre aux besoins de mobilité de Trifluviens et de tirer des leçons utiles pour mettre en branle des services de nature similaire.

Par exemple, dans sa forme actuelle, le transport à la demande n’a malheureusement pas contribué de manière significative à augmenter la part modale du transport collectif à Trois-Rivières. Toutefois, les Trifluviens utilisant le transport à la demande apprécient fortement le service qui leur est offert. À l’avenir, le défi consistera donc à offrir un service de mobilité conciliant les besoins des nouveaux usagers et des usagers actuels.

« Nous savons que l’annonce d’aujourd’hui aura des conséquences sur les déplacements de plusieurs usagers. Toutefois, l’expérience que nous avons menée était nécessaire pour trouver des façons d’offrir un service de transport collectif moderne à Trois-Rivières et nous avons pour objectif d’utiliser les connaissances acquises pour réévaluer notre offre de services », explique Charles-Hugo Normand, directeur des communications et des partenariats à la STTR.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


26 septembre 2022

Retour en images sur la cérémonie hommage aux policiers décédés en fonction

L’émotion était palpable ce dimanche en après-midi à Ottawa sur la colline parlementaire. Près de 4 500 policiers provenant des quatre coins du Canada, et de la région du Suroît, se sont réunis pour rendre hommage aux agents décédés dans l’exercice de leur fonction plus tôt cette année. Parmi les intervenants qui ont pris part à cette cérémonie ...

25 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...

23 septembre 2022

Le nombre d’arrivées internationales au pays a augmenté en juillet

Le nombre d’arrivées internationales au Canada a augmenté en juillet dernier, mais il n’a pas encore retrouvé ses niveaux d’avant la pandémie, indique Statistique Canada. L’agence indique que 11 fois plus de voyages au Canada ont été effectués par des résidents américains en juillet comparativement à juillet de l’an dernier. Mais ce bilan ...