X
Rechercher
Publicité

La STTR suspendra son service de transport à la demande

durée 11h00
9 mai 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Salle des nouvelles

La Société de transport de Trois-Rivières (STTR) informe la population qu’elle suspendra temporairement son service de transport à la demande à compter du 24 juin, et ce, pour une durée indéterminée.

Lancé en octobre 2021, ce service était présentement à l’essai et il était déployé sous la forme d’un projet-pilote. Rappelons que le service de transport à la demande permet aux usagers de réserver leur transport en autobus et a pour avantage d’offrir des horaires plus flexibles que le réseau de transport régulier.

La décision de suspendre ce service s’explique par la volonté de la STTR d’explorer d’autres outils technologiques pour offrir ultérieurement une version améliorée du transport à la demande, ainsi que par son besoin d’analyser les façons dont celui-ci peut être utilisé plus efficacement. En moyenne, 110 déplacements étaient effectués hebdomadairement grâce à ce service.

Des leçons intéressantes

La réalisation du projet-pilote aura permis à la STTR de faire preuve d’innovation dans la manière de répondre aux besoins de mobilité de Trifluviens et de tirer des leçons utiles pour mettre en branle des services de nature similaire.

Par exemple, dans sa forme actuelle, le transport à la demande n’a malheureusement pas contribué de manière significative à augmenter la part modale du transport collectif à Trois-Rivières. Toutefois, les Trifluviens utilisant le transport à la demande apprécient fortement le service qui leur est offert. À l’avenir, le défi consistera donc à offrir un service de mobilité conciliant les besoins des nouveaux usagers et des usagers actuels.

« Nous savons que l’annonce d’aujourd’hui aura des conséquences sur les déplacements de plusieurs usagers. Toutefois, l’expérience que nous avons menée était nécessaire pour trouver des façons d’offrir un service de transport collectif moderne à Trois-Rivières et nous avons pour objectif d’utiliser les connaissances acquises pour réévaluer notre offre de services », explique Charles-Hugo Normand, directeur des communications et des partenariats à la STTR.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L’Exposition agricole de la MRC de Bécancour ouvre ses portes le 3 juin

Après deux ans de pandémie, l’Exposition agricole de la MRC de Bécancour tiendra sa 40e présentation du 3 au 5 juin sur le site de l’aréna de Saint-Pierre-les-Becquets, indique le communiqué de l’organisation. L’Exposition proposera des activités pour mettre en valeur l’agriculture et l’agroalimentaire, rappelle-t-on. Le président de ...

« Les enfants restez loin des tondeuses à gazon »

Daniel Lanteigne, un doyen du Programme pour enfants amputés (Les Vainqueurs) de l’Association des Amputés de guerre, connaît très bien les conséquences tragiques d’un accident de tracteur de pelouse. À l’âge de six ans, il a subi un accident impliquant une telle machine. Maintenant dans la trentaine et père d’un jeune garçon, il tient plus que ...

Les journalistes souffrent de niveaux «alarmants» de stress, suggère un sondage

Les travailleurs canadiens de l’information souffrent de niveaux «alarmants» de stress et de traumatismes liés au métier, selon un nouveau rapport, et les chercheurs réclament un soutien accru pour aider les journalistes à faire face à la couverture de la COVID−19 et d’autres crises dans l’actualité. Les résultats, basés sur 1251 réponses ...