Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pour souligner ses 20 ans

La Maison des Grands-Parents crée le prix « Initiative InterÂge »

durée 08h00
30 avril 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

Pour souligner ses 20 ans d’existence, la Maison des Grands-Parents de Trois-Rivières (MGP) a créé le prix « Initiative InterÂge », accompagné d’une bourse, qui sera remis à un jeune ou un groupe de jeune de 18 ans et moins qui réalisera une initiative intergénérationnelle dans sa communauté.

« Le parcours des membres fondateurs a inspiré la création d’un prix  relève, en mémoire de l’initiative intergénérationnelle mise sur pied, il y a 20 ans », souligne le communiqué de l’organisme.

Pour cette première présentation du prix, la période de candidature se terminera le lundi 23 mai 2022. Le prix sera remis durant la Semaine québécoise intergénérationnelle, le mercredi 25 mai 2022, explique-t-on.

Des six membres fondateurs, deux d’entre eux œuvrent toujours dans l’organisme. « Avec toute la générosité que nous leur reconnaissons, ces deux dames ont accepté, avec fierté, la présidence d’honneur de ce 20e anniversaire. Mesdames Rita Morin et Nina Morrissette Pelletier assureront ensemble la co-présidence d’honneur du 20e anniversaire de La Maison des Grands-Parents de Trois-Rivières », indique la Maison des Grands-Parents.

Mme Rita Morin affirmait durant la conférence de presse qu’elle avait « toujours souhaiter m’impliquer dans ma communauté et la MGP est vite devenue pour moi un lieu me permettant d’intervenir auprès des familles et des jeunes. J’aime être entourée de jeunes et ados pour m’amuser, communiquer avec eux, réaliser des projets, organiser des fêtes, et vivre ensemble des bons moments. Les aider à avoir des défis en les rassurant quant à leur capacité de les relever, développer la confiance, l’estime de soi, les encourager et les voir évoluer au cours des années ».

De son côté, Mme Nina Morrissette-Pelletier racontait que « la Maison des Grands-Parents de Trois-Rivières a répondu à ce que je recherchais comme bénévolat : vivre des activités avec des jeunes, rencontrer d’autres bénévoles, dans le plaisir, selon mes intérêts et mes disponibilités. J’aime être emballée par les opportunités qui sont offertes aux jeunes et aux aînés, pour créer des liens entre eux et s’enrichir mutuellement. Je considère La Maison comme un bébé qui a grandi et qui a encore de grandes choses à réaliser ».

Depuis 20 ans, La Maison des Grands-Parents de Trois-Rivières est un lieu d’engagement d’aînés bénévoles œuvrant à améliorer la qualité de vie des enfants et des familles qu’ils côtoient. Par le partage de leurs savoirs, ces bénévoles favorisent le développement d’un lien intergénérationnel significatif, et contribuent au bien-être de leur communauté, conclut-on.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


25 novembre 2022

Les pédiatres révisent leurs recommandations sur le temps d'écran des tout-petits

La Société canadienne de pédiatrie a abandonné sa directive d'il y a cinq ans qui limitait le «temps d'écran» pour les tout-petits et les enfants d'âge préscolaire: elle encourage plutôt les parents à accorder la priorité aux émissions éducatives, interactives et adaptées à l’âge.  Dans de nouvelles directives publiées jeudi, la Société ...

24 novembre 2022

Transition énergétique: des milliers de tonnes de nouveaux déchets à gérer

La transition énergétique devrait permettre de réduire les gaz à effet de serre, mais elle entraînera également l’apparition de nouveaux types de déchets. Dans une étude publiée mardi, RECYC-QUÉBEC souhaite stimuler la réflexion pour gérer de façon optimale les centaines de milliers de tonnes de nouveaux matériaux qui devront éventuellement être ...

22 novembre 2022

Il n'y a jamais eu autant d'infirmières au Québec, rapporte leur ordre professionnel

Le nombre d’infirmières a encore crû au Québec au cours de la dernière année, confirme mardi l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. Et l’Ordre remarque une hausse de l’effectif dans le secteur privé. Selon les statistiques annuelles qui viennent d’être publiées par l’OIIQ, 82 271 infirmières étaient inscrites au tableau de l’Ordre, le ...