Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

UPA Mauricie

Un programme de jumelage entre producteurs et chasseurs

durée 14h12
4 avril 2022

L’expansion de certaines espèces animales, notamment le dindon sauvage et le cerf de Virginie, cause des préjudices pour certains agriculteurs de la Mauricie. En réponse à cet enjeu grandissant, l’UPA Mauricie a mis sur pied un projet-pilote de jumelage entre propriétaires de terres et chasseurs.

Plusieurs producteurs rapportent chaque année des dommages occasionnés par la faune : alimentation dans les mangeoires destinées aux animaux de la ferme, destruction des balles de foin, piétinement, transmission de maladies, etc.

Ce projet récemment mis sur pied permet de coordonner les activités de prélèvement sur des terres agricoles. En s’inscrivant préalablement auprès de l’UPA Mauricie, les chasseurs sont jumelés à un propriétaire d’une parcelle affectée par ce problème.

Nouveau projet

En fonctionnant ainsi, les parties impliquées bénéficient d’un encadrement administratif et d’un soutien pour s’assurer du succès d’une bonne collaboration : entente sur le territoire de chasse, les déplacements et les horaires de chacun, ainsi que la nature des travaux à réaliser aux champs.

L’association est effectuée en regard du secteur géographique, du type de chasse, des intérêts et des demandes de chacun. Les espèces qui causent le plus de dommages sont le dindon sauvage, le cerf de Virginie, les ours et les oiseaux migrateurs.

D’autres initiatives du genre existent ailleurs au Québec, mais il s’agit d’une première en Mauricie.

Un problème grandissant

Cette solution semble la meilleure afin de contrôler les dommages provoqués par la sauvagine et les autres espèces animales aux productions agricoles. Ce moyen est d’ailleurs lui-même proposé par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec.

Le réchauffement climatique contribue en grande partie à l’accroissement de ce problème. En outre, la mesure de ces dommages en Mauricie n’a vraisemblablement jamais été comptabilisée de manière officielle, mais les plaintes sont plus nombreuses.

La période de chasse du printemps aura lieu du 29 avril au 23 mai au Centre-Sud de la Mauricie (zone 7), et du 29 avril au 10 mai plus au nord (zone 26). Les chasseurs peuvent déjà s’inscrire sur le site upamauricie.ca/chasse et les producteurs peuvent communiquer avec l’UPA Mauricie pour signifier leur intérêt.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h30

Santé publique : la grève de trois jours des professionnels débute

Les professionnels de l’Institut national de santé publique (INSPQ) ont amorcé lundi matin une grève de trois jours. Ils ont manifesté à Montréal et à Québec, devant l’Assemblée nationale, dans ce contexte. Ce sont 400 professionnels: des conseillers scientifiques, des agents d’information, des analystes en informatique, notamment, qui sont ...

durée Hier 15h21

La décontamination de terrains pourrait coûter des milliards au Canada

Décontaminer l'ensemble des sites fédéraux coûtera plusieurs milliards de dollars au Canada. Par exemple, la décontamination de l'ancien emplacement de Giant Mine, au Yukon, coûtera à lui seul 4,38 milliards $, un sommet au pays. Les travaux, qui se sont amorcés en 2005, se prolongeront jusqu'en 2038. Cette somme ne comprend pas l'entretien à ...

25 novembre 2022

Les pédiatres révisent leurs recommandations sur le temps d'écran des tout-petits

La Société canadienne de pédiatrie a abandonné sa directive d'il y a cinq ans qui limitait le «temps d'écran» pour les tout-petits et les enfants d'âge préscolaire: elle encourage plutôt les parents à accorder la priorité aux émissions éducatives, interactives et adaptées à l’âge.  Dans de nouvelles directives publiées jeudi, la Société ...