Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les sacs de plastique acceptés dans le bac de récupération

durée 10h29
1 avril 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Yves Therrien, Journaliste

Les sacs et pellicules de plastiques souples sont à nouveau acceptés dans les bacs à récupération. C’est une bonne nouvelle pour le recyclage en Mauricie, précise le communiqué de la Ville de Shawinigan.

Durant la récente crise du recyclage, les marchés internationaux s’étaient fermés aux importations des pellicules plastiques. Le centre de tri de Récupération Mauricie avait dû se résoudre à se départir de celles-ci durant plusieurs mois, faute alors de marché.

Maintenant, des entreprises canadiennes sont en mesure de traiter les sacs de plastique récupérés. Ils sont transformés sous forme plastique granulée de haute qualité prête à être intégrée dans des procédés de fabrication de nouveaux produits de plastique.

Énercycle et son partenaire Récupération Mauricie privilégient des filières de recyclage locales ou nationales dans la mesure du possible. Environ 70 % du contenu du bac à récupération est recyclé en Amérique du Nord. En Mauricie, l’entreprise Kruger à Trois-Rivières recycle la majorité du carton et papier provenant du centre de tri. Soleno Recyclage à Yamachiche prend en charge les contenants rigides de polyéthylène pour les transformer en drain de plastique durable.

Michel Angers, président d’Énercycle (Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie) souligne être « heureux d’annoncer aux citoyens qu’une solution canadienne existe pour le recyclage des sacs de plastique et ainsi être en mesure d’offrir une valeur ajoutée au geste de récupération que posent quotidiennement les citoyens ».

Le meilleur geste demeure la réduction à la source : refuser les sacs à usage unique et intégrer l’habitude d’utiliser les sacs réutilisables, conclut la ville.

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les outils pour cesser de fumer sont connus, mais peu utilisés par les fumeurs

Une recherche indique que même si une majorité de fumeurs et d’anciens fumeurs récents du Québec connaissent les services d’aide pour renoncer au tabagisme, peu les utilisent.  Un document publié jeudi par l’Institut national de santé publique (INSPQ) ajoute que même les aides pharmacologiques et les services bien connus sont relativement peu ...

durée Hier 18h00

Les hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires bondissent au Canada

Alors que de nombreux hôpitaux sont surchargés un peu partout à travers le pays, le nombre d'hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires a grimpé en flèche, revenant ainsi aux taux prépandémiques.  C'est ce que révèlent les données de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) publiées jeudi. Pour la période 2022-2023, ...

durée Hier 12h00

Nouvelle plateforme pour aider les aînés à prendre en charge leur santé

Une nouvelle plateforme dévoilée officiellement jeudi vise à fournir aux aînés et à leurs aidants les informations dont ils ont besoin pour prendre en charge leur état de santé ― dans un contexte où, on le sait, il n'y a pas suffisamment de ressources pour répondre à tous les besoins d'une population vieillissante. Élaborée par la Fondation AGES ...