Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Tous les milieux de vie seront concernés par cette vaccination supplémentaire

La 4e dose de vaccin pour les 80 ans et plus administrée à partir de mardi

durée 09h51
24 mars 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La campagne de vaccination pour donner une 4e dose de vaccin contre la COVID-19 aux 80 ans et plus et aux personnes immunodéprimées débutera mardi prochain.

C’est ce qu’ont annoncé le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, à la suite de la recommandation formulée par le directeur national de la santé publique par intérim, le docteur Luc Boileau.

Les gens visés pourront également prendre rendez-vous pour cette nouvelle dose de vaccin à partir de cette date.

Tous les milieux de vie seront concernés par cette vaccination supplémentaire, soit principalement les centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), les ressources intermédiaires et de type familial (RI-RTF) et les résidences privées pour aînés (RPA).

Des équipes mobiles se déplaceront vers ces milieux de vie et aucune démarche n'est nécessaire de la part des personnes ou de leurs proches pour procéder à une prise de rendez-vous.

Personnes immunodéprimées

Les personnes de 80 ans ou plus qui vivent à leur domicile pourront aussi bénéficier de cette dose de rappel en respectant obligatoirement un intervalle d'au moins trois mois depuis l'administration depuis leur dernière dose.

Elles pourront s'inscrire dès mardi, par l'entremise de Clic Santé.

De la même manière, les personnes immunodéprimées pourront également bénéficier de cette nouvelle dose de rappel en respectant les mêmes conditions.

« Cette nouvelle dose de vaccin vise à nous assurer de mieux protéger les personnes les plus vulnérables contre les conséquences d'une augmentation de la contagion au Québec, affirme le ministre Dubé. Elle s'inscrit dans une volonté d'offrir une immunisation supplémentaire à ces citoyens, qui sont déjà bien protégés par les doses précédentes, mais qui pourraient être plus à risque en raison de la venue du variant BA2. »

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Il sera possible de se faire vacciner pour la COVID-19 et l'influenza en même temps

Le directeur de la Santé publique le Dr Luc Boileau était de retour devant les médias après trois semaines sans avoir tenu de point de presse. Il a été question de la situation épidémiologique de la COVID-19 et de la campagne de vaccination contre l’influenza.  Le Dr Luc Boileau indique que la rentrée a été plus clémente que dans les deux ...

26 septembre 2022

Retour en images sur la cérémonie hommage aux policiers décédés en fonction

L’émotion était palpable ce dimanche en après-midi à Ottawa sur la colline parlementaire. Près de 4 500 policiers provenant des quatre coins du Canada, et de la région du Suroît, se sont réunis pour rendre hommage aux agents décédés dans l’exercice de leur fonction plus tôt cette année. Parmi les intervenants qui ont pris part à cette cérémonie ...

25 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...