Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Dans la MRC Nicolet-Yamaska

La plus forte hausse de population en 3 ans

durée 09h47
16 février 2022

La population est en hausse dans 14 municipalités de la MRC Nicolet-Yamaska pour l’année 2021. Les municipalités situées près de l’autoroute 55 continuent leur croissance, notamment St-Wenceslas (+4 %) et St-Eulalie (+2,45 %).

En termes de pourcentage, ce sont 6 municipalités rurales qui enregistrent la croissance la plus soutenue de la MRC. Le nombre total de personnes qui habitent la MRC en 2021 est dorénavant de 23 699 (+318).

Aston-Jonction : 448 (+ 5) Grand-Saint-Esprit : 501 (+ 11) La Visitation-de-Yamaska : 339 (+ 7) Nicolet : 8 544 (+ 72) Pierreville : 2175 (+32) Village de Saint-Célestin : 897 (+ 11) Paroisse de Saint-Célestin : 621 (+ 5) Sainte-Eulalie : 1003 (+ 24) Sainte-Elphège : 272 (+5) Sainte-Monique : 514 (+1) Saint-François-du-Lac : 2011 (+52) Saint-Léonard-d’Aston : 2518 (+41) Saint-Wenceslas : 1200 (+53) Saint-Zéphirin-de-Courval : 712 (+ 16)

« Je suis particulièrement fière de savoir que presque l’ensemble des 16 municipalités de la MRC Nicolet-Yamaska enregistre des gains de population pour l’année 2021. Nos efforts de revitalisation portent fruit. C’est un objectif de longue haleine et je tiens à saluer les acteurs du milieu pour leur travail soutenu », affirme la préfète de la MRC, Geneviève Dubois.

Depuis 2019, 11 des 16 municipalités de la MRC se sont dotées d’un plan de revitalisation. Précisons qu’il s’agit d’une démarche structurée qui permet à une municipalité de développer de façon cohérente et organique son volet commercial, son aménagement urbain et sa vie communautaire. Le but est bien sûr d’améliorer le cœur des villages afin d’en faire des milieux attrayants et propices à la croissance économique, démographique et même touristique.

Émission de permis

Pour l’année 2021, la MRC Nicolet-Yamaska a octroyé un total de 1038 permis sur son territoire. Plusieurs personnes ont donc continué de rénover leur propriété au cours de l’année précédente. De plus, 67 permis pour la construction ou réfection de fosses septiques ont aussi été accordés.

Plus de logements

Si le nombre de constructions de maisons neuves est demeuré relativement stable, comparativement à 2020, c’est au chapitre de la création de logements que nous observons une hausse. En effet, 38 nouveaux espaces locatifs ont vu le jour l’année dernière, soit une augmentation de 37,4 %.

« La construction de nouveaux logements est très importante à nos yeux. Elle permet d’attirer des familles qui peinent à trouver des loyers abordables et de qualités dans les grands centres » souligne la préfète Geneviève Dubois.

Zone agricole et de villégiature

La MRC a accordé près d’une dizaine de permis pour construire en zone agricole en 2021. Appelés des îlots déstructurés, ces terrains sont exclus de la loi sur la protection du territoire agricole par le CPTAQ. L’autorisation de bâtir sur des terrains vacants est autorisée, dans la mesure où la présence de nouvelles maisons n’entrave pas les activités agricoles environnantes. 

« Des chalets ont également été transformés en résidence permanente autour de Saint-François-du-Lac, mais aussi à Saint-Wenceslas », confirme le directeur des services techniques, Martin Croteau, pour tenter d’expliquer la hausse de la population dans ces secteurs.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


30 juin 2022

La Cour suprême confirme l'élargissement de la protection des victimes de viol

La Cour suprême du Canada a confirmé l’élargissement de la loi canadienne sur la protection des victimes de viol apporté par les libéraux il y a quatre ans. Dans un arrêt rendu jeudi à six contre trois, le plus haut tribunal a déclaré que les règles élargies visant à empêcher davantage que le passé d’une présumée victime d’agression sexuelle ne ...

30 juin 2022

Un colloque de trois jours sur la bioéconomie à Trois-Rivières

La bioéconomie québécoise est riche et diversifiée. Intimement liée au développement des régions, elle représente une réelle occasion d’innovation et de création de richesses pour le Québec. Dans une perspective d’économie circulaire et de développement durable, la bioéconomie a tout le potentiel d’offrir des solutions durables à des enjeux ...

29 juin 2022

Un camp de vacances pour favoriser l'intégration des enfants immigrants

Le Service d’accueil des nouveaux arrivants (SANA) de Shawinigan OFFRIRA l’expérience d’une semaine de camp de vacances à 18 enfants issus de familles de nouveaux arrivants résidant à Shawinigan en collaboration avec le Camp de vacances du Lac en Cœur, indique le communiqué de l’organisme « Du 26 juin au 1er juillet et du 31 juillet au ...