X
Rechercher
Publicité

Le conducteur roulait sans lumières vers 21 heures

39 000 cigarettes de contrebande saisies lors d’une interception à Shawinigan

durée 13h00
22 décembre 2021
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture :

1 minute

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les policiers de la Sûreté du Québec du poste de la ville de Shawinigan ont intercepté vers 21 heures le 18 décembre dernier un véhicule qui circulait sans lumières sur la 5e Rue de la Pointe à Shawinigan.

Durant l’intervention, ils ont aperçu du côté passager un carton de cigarettes de contrebande sur le dessus d’un sac réutilisable.

Alors qu’ils le saisissaient, ils ont constaté que le sac était plein de cartons du même genre.

Le conducteur du véhicule a été rencontré et ses droits lui sont donnés.

Les policiers ont saisi plus de 39 000 cigarettes de contrebande.

L’homme de 43 ans pourrait faire face à des accusations en vertu de la Loi concernant l’impôt sur le tabac.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L’Exposition agricole de la MRC de Bécancour ouvre ses portes le 3 juin

Après deux ans de pandémie, l’Exposition agricole de la MRC de Bécancour tiendra sa 40e présentation du 3 au 5 juin sur le site de l’aréna de Saint-Pierre-les-Becquets, indique le communiqué de l’organisation. L’Exposition proposera des activités pour mettre en valeur l’agriculture et l’agroalimentaire, rappelle-t-on. Le président de ...

« Les enfants restez loin des tondeuses à gazon »

Daniel Lanteigne, un doyen du Programme pour enfants amputés (Les Vainqueurs) de l’Association des Amputés de guerre, connaît très bien les conséquences tragiques d’un accident de tracteur de pelouse. À l’âge de six ans, il a subi un accident impliquant une telle machine. Maintenant dans la trentaine et père d’un jeune garçon, il tient plus que ...

Les journalistes souffrent de niveaux «alarmants» de stress, suggère un sondage

Les travailleurs canadiens de l’information souffrent de niveaux «alarmants» de stress et de traumatismes liés au métier, selon un nouveau rapport, et les chercheurs réclament un soutien accru pour aider les journalistes à faire face à la couverture de la COVID−19 et d’autres crises dans l’actualité. Les résultats, basés sur 1251 réponses ...