Publicité

19 octobre 2020 - 14:00

Résultats des mesures de l’indice de bonheur

Sondage citoyen: Bécancour vers le bonheur ?

Par Salle des nouvelles

Au début septembre 2020, la Ville de Bécancour interrogeait sa population par le biais d’un court sondage. Mesurer l’indice de bonheur à vivre à Bécancour et cibler les éléments majeurs à améliorer pour assurer de meilleurs services municipaux pour la population étaient les principaux objectifs de cette démarche.

Le sondage de 13 questions distribué sous formats papier et électronique a été rempli par 1001 citoyens à notre plus grande surprise et bonheur ! Cela représente 7,5 % de la population et donne une marge d’erreur de 3 % selon les normes courantes des grands sondeurs.

Le but d’un tel sondage est de bien comprendre nos citoyens et d’ajuster notre gestion selon un indice de satisfactions-insatisfactions... Bref, nous aider à être meilleurs, explique le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, tout en remerciant celles et ceux qui se sont donné la peine de participer au sondage en assurant le souci de répondre intelligemment et efficacement aux besoins de tous citoyens.

Une haute opinion de Bécancour
pour les trois quarts de la population

Par secteur de la ville, le nombre de réponses respecte la proportion de population, par secteur. On comprend aussi que 88 % de nos citoyens sont propriétaires de leur logement (très élevé...) et on compte 1,7 occupant par logement.

Les répondants se répartissent dans les catégories d’âge de la façon suivante :
- 15 % (20-35 ans)
- 47 % (35-60 ans)
- 38 % (60 ans et +).

Ce qui reflète sensiblement le véritable portrait de la ville de Bécancour, qui compte une population de 50 % de ses citoyens ayant moins de 45 ans.

Dans une proportion de 85 %, les répondants se disent satisfaits de leur expérience avec les employés de la Ville, 85 % de ceux-ci cotent 8, 9 ou 10, sur 10 leur appréciation.

À la question centrale « Où situeriez-vous votre degré de satisfaction de vivre à Bécancour ? » : La réponse se décline ainsi sur une échelle de 1 à 10, où 10 étant le maximum.

Niveau 8 : 28,07 %

Niveau 9 : 27,18 %

Niveau 10 : 29,28 %

Les 15 % restant se classent indistinctement dans les niveaux 1 à 7. Ceci apparaît donc plutôt positif. Quant à la probabilité que les répondants recommandent à des amis de venir vivre à Bécancour, 74 % situent leur intention aux niveaux 8 à 10, sur une échelle de 10.

On note également une intéressante propension des citoyens à participer aux activités et événements de la Ville dans une proportion de 85 %, un score de 3 et 4 sur une échelle de 4.

Un élément important du sondage concernait les communications avec les citoyens, élément éminemment important dans une gestion municipale. Il ressort que les moyens privilégiés par les citoyens s’établissent comme suit par priorité : l’infolettre via courriel, le Facebook municipal, les outils papier, le site Internet et l’alerte rapide à la population.

Ces résultats viennent confirmer l’importance d’utiliser une stratégie « mix médias » lors de la diffusion de messages à la population. Puisque l’infolettre arrive en tête de liste, une campagne d’incitation à son inscription est lancée actuellement sur les différents canaux de la Ville.

Bientôt l'internet à haute vitesse pour tous d'ici

De plus, 90 % des répondants ont maintenant accès à un service Internet haute vitesse. D’ici quelques mois, l’Internet haute vitesse atteindra 100 % des Bécancourois.

Enfin, une analyse plus « qualitative » s’impose et nous permettra de dégager certaines pistes d’amélioration dans une perspective de "Gestionnaires allumés - citoyens engagés !"

La question de la fibre optique trônait en haut de liste des commentaires avec 39 mentions.

Heureusement, c’est un problème qui devrait être entièrement résolu, espérons-le, en fin de 2020. Plusieurs commentaires relatifs à la cueillette du compost (bac brun), souhait d’écocentres ont été mentionnés. La préoccupation environnementale (valeurs écologiques, arbres, urbanisme) a aussi été soulevée en grand nombre. On constate aussi que la limitation de la vitesse dans nos rues, le nettoyage plus hâtif et un meilleur déneigement de celles-ci sont des points apportés par les citoyens.

Les services de proximité, la couverture cellulaire, le manque de garderies, les insectes piqueurs sont soulignés à quelques occasions. On note aussi le souhait d’interventions marquantes dans certains secteurs de la ville.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.