Publicité

5 octobre 2020 - 09:23 | Mis à jour : 09:40

Dépistage de la COVID-19

Le CIUSSS MCQ s’adapte en vue de la saison froide

Par Salle des nouvelles

Depuis le mois de mai dernier, plus de 8000 dépistages ont été réalisés dans les cliniques mobiles en Mauricie et au Centre-du-Québec. Dès demain, les tests réalisés dans les cliniques mobiles seront redirigés vers les cliniques de dépistage.

Avec l’arrivée de l’automne et des conditions météorologiques plus froides, le CIUSSS MCQ a déclaré adapter ses façons de faire.

Voici les installations qui offrent le service avec et sans rendez-vous : 

  • Trois-Rivières : Centre multiservices de santé et de services sociaux Cloutier  
  • Shawinigan : GMF-U et CLSC de Shawinigan 
  • Drummondville : Centre médical ambulatoire Drummond 
  • Victoriaville : Centre de prélèvement (nouvellement appelé CLSC d'Arthabaska) 
 
Afin d’absorber le volume accru de personnes à dépister dans ces cliniques, les lieux ont été réaménagés pour optimiser l’espace disponible. Le personnel libéré des cliniques de dépistage mobiles viendra prêter main-forte pour maximiser le nombre de tests à effectuer chaque jour.
 
Ce changement a pour objectif d’assurer à la population un accès au dépistage dans des conditions adéquates en saison froide. 

Les cliniques de dépistage de Nicolet, Parent, Fortierville, Louiseville et La Tuque demeurent également en place pour assurer un service de proximité à la population.  

Ouverture de quatre nouvelles cliniques de dépistage 

Des démarches sont en cours afin de procéder à l’ouverture de quatre nouvelles cliniques de dépistage à grand volume à Trois-Rivières, Shawinigan, Victoriaville et Drummondville.
 
L’objectif est d’ouvrir ces cliniques au cours des prochaines semaines et augmenter ainsi la capacité de dépistage à 2200 par jour dans l’ensemble du CIUSSS. Ces nouvelles cliniques ont pour but d'améliorer l’accessibilité, la rapidité et la fluidité de ce service.

 

Rappel : priorisation des tests  

Depuis le 28 septembre dernier, les critères de priorisation à l'accès aux tests de dépistage ont changé. Pour le moment, la priorité est accordée aux personnes suivantes : 

  • Celles présentant des symptômes compatibles avec la COVID-19.  
  • Celles ayant eu un contact étroit avec une personne atteinte de la COVID-19.  
 

Les personnes ne faisant pas partie des groupes priorisés, ou n’ayant pas été référées par la santé publique ou un professionnel de la santé, doivent s’assurer qu’un dépistage est vraiment requis en complétant l'outil d’autoévaluation des symptômes de la COVID-19.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.