Publicité

2 octobre 2020 - 09:09 | Mis à jour : 09:18

Les Cascades décrochent le prix de l'organisation de l'année

Baseball: le Cactus de Victoriaville devient champion

Par Salle des nouvelles

Le cinquième match de la série finale se jouait à huis clos hier soir à Victoriaville suite aux recommandations de la santé publique. Les Cascades de Shawinigan qui faisaient face à l’élimination ont baissé pavillon pour une deuxième année consécutive en grande finale, cette fois en cinq parties, par la marque de 6 à 1 devant le Cactus qui savoure un premier titre pour cette organisation.

Les locaux ont ouvert la marque en fin de deuxième manche sur le circuit en solo de David Cyr. Les frappeurs du Cactus ont sorti leurs bâtons en fin de cinquième manche, inscrivant cinq points sur autant de coups sûrs. Rylan Sandoval et Pier-Olivier Dostaler avec des simples ainsi que Yan-Éric Tremblay avec un double bon pour trois points ont produit dans cette poussée.

Les Cascades ont marqué leur point en début de sixième manche lorsque sur une balle passée, Julien Bélanger, auteur d’un simple, a croisé le marbre sur le relais du receveur. Karl Gélinas a ensuite fermé la porte, remportant sa cinquième victoire des séries. Lançant un match complet, il n’a accordé que trois simple et retiré cinq Cascades au bâton. Son vis-à-vis Alexandre Janelle-Gagnon aencaissé le revers, son premier en deux décisions.

Les Cascades décrochent le prix de l'organisation de l'année

Sans surprise, Josué Peley a remporté le titre de joueur par excellence des séries éliminatoires. Ayant maintenu une impressionnante moyenne au bâton de 0.615 avec 24 coups sûrs en 39 apparitions dont 5 doubles et autant de coups de circuits en plus de 16 points et en inscrivant 15 autres.

Le commissaire Daniel Bélisle, avant de remettre le trophée de champions au Cactus, a annoncé aux Cascades de Shawinigan qu’ils se méritent le titre d’organisation de l’année dans la LBMQ pour tous leurs efforts tout au long du parcours en saison et séries de cette année 2020 hors du commun.

Source : Dominic Lussier, relationniste LBMQ

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.