Publicité

6 juillet 2020 - 10:00 | Mis à jour : 10:30

Les travaux ont pris fin récemment

Santé: la nouvelle maison Albatros accueille ses premiers patients

Par Salle des nouvelles

La nouvelle Maison Albatros de Trois-Rivières accueille ses premiers patients ce lundi. Les travaux de rénovation de l’ancienne infirmerie de la Maison Kermaria des Filles de Jésus sur le boulevard Saint-Louis à Trois-Rivières – amorcés en octobre 2019 – ont pris fin récemment.

Le contexte particulier de la pandémie a créé certaines contraintes : fermeture temporaire du chantier, livraisons d’équipements retardées et glissement de la date de déménagement en juillet. «Le projet se réalise enfin! La contribution du personnel et des bénévoles est exemplaire, un support indispensable », explique Denis Côté, président du conseil d’administration de la Maison.

Plus adaptée aux besoins des patients

La capacité d’accueil de la maison est augmentée. Elle passe de six à dix patients. Le  nombre pourrait monter à douze au cours des prochaines années.

Plus spacieuse que la précédente, la nouvelle Maison comprend 12 chambres privées, une salle de bain thérapeutique, une grande cuisine fonctionnelle, une salle pour les familles, des bureaux pour les professionnels et une salle de réunion. Chacune des chambres est munie d’une salle de bain, d’un espace de travail et d’un lit pour la personne accompagnant le patient.

Jusqu’ici, la Maison accueillait plus d’une centaine de patients par année. « Les besoins en soins palliatifs augmentent. Nos nouvelles installations permettront d’accueillir davantage de patients et leurs familles dans un milieu chaleureux, paisible, surtout moderne » rappelle M. Côté.

Contributions locales

Le projet de la nouvelle Maison se concrétise grâce aux contributions d’entreprises et de particuliers de la région. À ce jour, près de 2,2 M$ ont été amassés.

La campagne majeure de financement 2019-2023 de la Fondation Albatros permettra de financer entièrement la rénovation de l’ancienne infirmerie de la Maison Kermaria. 

Comme pour tous les organismes sans but lucratif, la période actuelle de pandémie rend plus difficile la collecte de dons. Le président de la Fondation Albatros, Yves Gabias, se fait rassurant : « Nous sommes optimistes d’atteindre notre objectif de 3 M$ afin d’assurer le financement complet du projet ».  

Des soins palliatifs gratuits

Fondée en 1985, la Maison Albatros est l’une des premières maisons de soins palliatifs au Québec. Elle a pour mission d’offrir gratuitement des soins de fin de vie aux personnes atteintes d’une maladie grave et irréversible.

Elle couvre les besoins de la population du Trois-Rivières métropolitain, des municipalités et des villes limitrophes de la rive nord et de la rive sud du Saint-Laurent qui n’ont pas de maisons de soins palliatifs sur leur territoire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.