Publicité

25 juin 2020 - 14:00

Cinq expositions sont actuellement visibles

Le Musée Pierre-Boucher rouvre ses portes ce 25 juin

Par Salle des nouvelles

Ce jeudi 25 juin, le Musée Pierre-Boucher a ouvert ses portes à 10h aux visiteurs, après une fermeture de 14 semaines.

Le musée poursuivra la présentation de l’exposition "Pastel toujours" de la Société de Pastel de l’Est du Canada. C’est l'occasion d’admirer les créations de 68 artistes. Plus de 100 œuvres seront ainsi dévoilées. Cette exposition se terminera le 25 octobre prochain.

À la Salle Petit, l’exposition "Dietrich-politis, aquarellistes, deux expositions solo réunies" est présentée. Les visiteurs peuvent découvrir les œuvres de Lorraine Dietrich et de George Politis, deux aquarellistes de grande renommée. Cette exposition est également accessible jusqu’au 25 octobre. 

Les expositions permanentes

"Pierre Boucher, une vie au service de la nation", "Plus grand que nature", "La Chapelle" et "Maurice L. Duplessis"  seront aussi ouvertes aux visiteurs.

Les réservations sont privilégiées pour les expositions permanentes. Le musée peut recevoir les visiteurs aux 30 minutes. Les visiteurs pourront réservés leur visite tous les jours au 819-376-4459 poste 150, dès le 22 juin 10 h.

Les visiteurs doivent respecter l’heure de la réservation. Ceux qui n’auront pas de réservation seront acceptés. En revanche, il se peut que des délais à respecter se présentent selon l’affluence des visiteurs.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.