Publicité

1 avril 2020 - 07:00 | Mis à jour : 09:07

PANDÉMIE COVID-19

Annulation des activités de loisirs pour la session de printemps à Shawinigan

Par Salle des nouvelles

La Ville de Shawinigan vous informe qu’en raison des recommandations gouvernementales liées au coronavirus (COVID-19), toutes les activités de loisirs de la session de printemps offertes par la Ville sont annulées.

Les programmes concernés sont les cours de natation pour enfants et adultes, les cours de mise en forme aquatique et en salle, les cours de planche à roulettes ainsi que les activités de découvertes plein air.

Dans les prochains jours, la Ville procédera au remboursement des inscriptions. Un courriel de confirmation sera transmis aux participants lorsque le traitement du dossier aura été fait.

Pour avoir plus d’information sur cette mesure, vous pouvez joindre le Service aux citoyens au 819 536-7200 ou [email protected]

Où s’informer ?

La Ville vous rappelle que malgré la fermeture de l’hôtel de ville au public, vous pouvez joindre le Service aux citoyens en composant le 819 536-7200 ou par courriel à [email protected] sur les heures régulières de bureau.

Toutes les mesures mises en place par la Ville sont disponibles sur le site web www.shawinigan.ca/coronavirus. Vous pouvez également recevoir tous les communiqués en temps réel en téléchargeant l’application Carecity sur votre téléphone intelligent ou en vous abonnant à l’infolettre de la Ville en passant par la page d’accueil du site Web de la Ville.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.