Publicité

29 mars 2020 - 09:00

En cette période de fermetures liées à la COVID-19

Les bibliothèques de Shawinigan orientent les abonnés vers des livres numériques

Par Salle des nouvelles

Compte tenu de leur fermeture pour une durée indéterminée, les bibliothèques de Shawinigan invitent les abonnés à découvrir ou à redécouvrir la collection de livres numériques.

En effet, la plateforme prêtnumérique.ca des bibliothèques de Shawinigan offre une collection de livres variés s’adressant tant aux adultes qu’aux jeunes. Pour accéder à ce service gratuit, les abonnés des bibliothèques devront inscrire leur numéro d’abonné et leur mot de passe. Un guide de démarrage adapté aux différents types d’appareils utilisés (liseuse, ordinateur, tablette, téléphone intelligent) est disponible au www.shawinigan.ca/bibliotheques, sous l’onglet Prêt numérique/Aide de la barre de menu grise.

Retours de livres suspendus

Contrairement à ce qui avait été annoncé précédemment, les bibliothèques de Shawinigan demandent aux abonnés d’éviter de retourner les livres empruntés dans les différentes chutes à livres. Les abonnés sont invités à les conserver à la maison. Rappelons que les délais de retour pour les livres sont suspendus jusqu’à la réouverture des bibliothèques.

À votre service par téléphone

Les abonnés qui souhaitent renouveler leur abonnement ou obtenir de l’aide pour accéder à la collection numérique peuvent le faire en laissant leurs coordonnées sur la boîte vocale au 819 536-7218 poste 523. Un membre du personnel communiquera avec eux dans les meilleurs délais.

En cette période de confinement, profitez-en pour découvrir la collection de livres numériques des bibliothèques de Shawinigan. Des nouveautés seront prochainement dans les rayons, numériques eux aussi, jusqu'à la fin de la crise.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.