Publicité
25 mars 2020 - 11:00

PANDÉMIE Covid-19

Moisson Mauricie Centre-du-Québec rappelle la disponibilité de l'aide alimentaire

Par Salle des nouvelles

Dans le contexte actuel, Moisson Mauricie / Centre-du-Québec tient à rappeler que les services de distribution alimentaire continuent et que les organismes membres sont appuyés afin qu’ils puissent poursuivre leurs services en mettant en application les recommandations gouvernementales.

Pour les gens qui ont besoin d’aide alimentaire et qui connaissent l’organisme desservant leur secteur, ils sont invités à communiquer par téléphone directement avec cet organisme.

Pour les personnes qui ont besoin d’aide et qui ne savent pas où s’adresser, ils peuvent contacter Moisson au 819 371-7778, poste 4.

Moisson Mauricie / Centre-du-Québec travaille avec son association provinciale Les Banques alimentaires du Québec, qui est en contact avec le gouvernement, des fournisseurs, des partenaires afin d’appuyer les Moisson pour qu’elles soutiennent les organismes dans chaque milieu et, tous ensemble, aider les personnes.

Moisson Mauricie CDQ collabore aussi avec des villes, des partenaires régionaux et locaux pour soutenir les organismes et assurer la distribution alimentaire.

Les personnes intéressées à aider Moisson dans la poursuite de l’offre de services sont invitées à appeler au 819 371-7778, poste 4: l'organisme prendra toutes les informations afin d’établir une liste de bénévoles qui seront contactés selon les besoins.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.