Publicité
29 janvier 2020 - 09:00

Pour baisser les coûts de logement et mieux loger ses employés

Le Comité ZIP du lac Saint-Pierre et la Table de concertation régionale du lac Saint-Pierre déménagent à Yamachiche

Par Salle des nouvelles

Le Comité ZIP du lac Saint-Pierre, qui avait été évacué d’urgence du Centre communautaire de Louiseville en septembre 2018, quittera ses locaux de la Place Grande-Carrière pour une bâtisse plus récente à Yamachiche. La nouvelle acquisition permettra à l’organisme de baisser ses coûts de logement et de loger de façon plus adéquate ses employés.

Ce sont plusieurs mois de recherche qui sont finalement récompensés. En effet, les locaux dénichés en urgence en 2018 n’étaient pas adaptés aux besoins de l’organisme. « Nous étions rendus au point où nous devions quitter les locaux que nous avions trouvés dans l’urgence et qui nous ont bien dépannés », rappelle la directrice du Comité ZIP du lac Saint-Pierre, Louise Corriveau. « Nous sommes établis depuis plus de vingt ans et la nouvelle bâtisse va nous permettre de consolider notre présence sur le territoire », ajoute-t-elle.

Les bureaux accessibles dès le 3 février

Le Comité ZIP est mandataire de la Table de concertation régionale. De fait, cette dernière suivra le Comité dans son déménagement. Les deux entités emploient entre 7 et 20 personnes, selon les saisons et les projets planifiés.

La nouvelle bâtisse, située au 640 rue Sainte-Anne, à Yamachiche, pourra accueillir les employés ainsi que tout l’équipement requis par les travaux du Comité, auparavant entreposés à divers endroits. « Le tout nous simplifiera grandement la vie et nous permettra de consacrer plus de temps à nos activités de restauration faunique, entre autres » conclut la directrice. Le déménagement est prévu le 1er février. Quelques travaux sont prévus à la nouvelle bâtisse avant que l’organisme ne soit complètement installé, mais les bureaux seront tout de même accessibles dès le 3 février 2020.

Pour information, le nouveau numéro, à joindre dès le 1er février est le suivant: (819) 618-0294. Pour rappel, celui à composer jusqu'au vendredi 31 janvier est le: (819) 228-1384.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.