Publicité
28 novembre 2019 - 06:00

61e édition, de 17h à minuit

Le Téléthon consacré au "Noël du Pauvre" se déroule demain

Par Salle des nouvelles

La tradition de générosité se poursuit le 29 novembre de 17h à minuit avec le 61e  Téléthon "Le Noël du pauvre". Il sera présenté devant public à la salle J.-Antonio-Thompson et diffusé en direct sur Ici Radio-Canada Télé et sur Radio-Canada.ca/mauricie.

Suivez les coulisses de l’événement sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Instagram avec les comptes d’ICI Mauricie-Centre-du-Québec et du Noël du pauvre (mot-clic #NDP61).

Une scène principale festive

Sophie Bernier (Téléjournal Mauricie-Centre-du-Québec, Radio-Canada) renouvelle son implication auprès du téléthon. Elle prendra la barre de l’événement avec trois personnalités à la co-animation : Luc Gélinas (auteur, journaliste RDS), Pascale Lévesque (chroniqueuse, Radio-Canada) et Marc Fournier (District 31).

Cette année encore, une soirée festive est programmée avec des dizaines d’artistes mobilisés pour la cause, avec notamment, sur la scène principale :

-  Bleu Jeans Bleu
-  Nathalie Simard
-  France d’Amour
-  Martin Deschamps
-  Arthur L’Aventurier et Brimbelle
-  De Temps Antan
-  Les Trifluviennes arrivent en ville, avec Fabiola Toupin, Manon Brunet et Julie Massicotte
-  Cindy Bédard
-  Martin Fontaine et les artistes du Memphis Cabaret
-  QW4RTZ
-  Elvis Lajoie
-  Marianne Lambert
-  Rick Pagano
-  École Val-Marie
-  Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières
-  Collège Marie-de-l’Incarnation
-  Les Petits chanteurs de Trois-Rivières

Manifestations de générosité

Jean-Philippe Nadeau (Radio-Canada) amène à la rencontre des élèves du Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières et de l’École secondaire L’Escale de Louiseville.

La solidarité prime au Foyer Gilles-Beaudoin alors que des personnalités médiatiques solliciteront votre générosité. La mise en valeur des activités de financement et les visites surprises à nos téléphonistes seront animées par Barbara Leroux (Facteur matinal, Radio-Canada), accompagnée à tour de rôle de Jean-Philippe Nadeau (Téléjournal, Radio-Canada), Catherine Gaudreault (106,9 Mauricie), Samuel Gagné-Rosière (Rythme FM) et Martin Francoeur (Le Nouvelliste), notamment.

L’élan de générosité ne se limite pas à la salle J.-Antonio-Thompson. Toute la soirée, les journalistes de Radio-Canada feront la tournée des rassemblements et des barrages routiers partout en région. Quant aux coulisses de l’événement, elles n’auront aucun secret pour le public. Des segments exclusifs avec la couverture sur Facebook, Instagram et Twitter d’Élyse Allard (Radio-Canada) et de Kim Châteauneuf (Radio-Canada), avec les comptes d’ICI Mauricie-Centre-du-Québec.

Le courage de témoigner

Donner au téléthon, c’est embellir le temps des fêtes de milliers de familles d’ici. Carolyne Brochu (Radio-Canada) présente les témoignages de Guy, Suzanne, Eric, Dominique, Line, Nicole et Gaétan.

Nancy Sabourin, la directrice de Radio-Canada Mauricie-Centre-du-Québec, rappelle que « comme service public, c’est un privilège pour nous de faire corps avec toute notre
communauté à l’occasion des fêtes. Le Téléthon le Noël du pauvre est une initiative unique qui montre toute notre solidarité à l’occasion des fêtes. Pour nous, c’est un engagement qui vient directement du coeur
».

Le 29 novembre de 17h à minuit, l'événement sera sous la présidence d’honneur de Dominic Fugère, directeur général du Grand Prix de Trois-Rivières. Il est également possible d'effectuer des dons en ligne.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.