Publicité
29 octobre 2019 - 12:00

Prix Habitat Design à Montréal

Mathilde Rousseau, étudiante au Cégep de Trois-RIvières, reçoit le Prix de la Relève en design

Par Salle des nouvelles

Étudiante au Cégep de Trois-Rivières, Mathilde Rousseau s’est mérité le Prix de la relève en design, décerné dans le cadre de la 6e édition des Prix Habitat Design qui s’est déroulée à la Biosphère de Montréal récemment.

Le Prix de la relève en design permet à un jeune finissant d’une institution d’enseignement du Québec d’émerger, et aux firmes de design de le repérer.

"Promouvoir les approches multidisciplinaires"

Le monde de l'habitation du Grand Montréal a braqué ses projecteurs sur les lauréats du concours Les Prix Habitat Design 2019, lequel célèbre le talent et la créativité des artisans du secteur de la construction résidentielle.

« L'objectif visé, avec la mise sur pied des Prix Habitat Design, est de promouvoir des approches multidisciplinaires réunissant les différents professionnels de l’architecture et du design, ainsi que les acteurs de l'industrie de la construction résidentielle dès le début du projet afin que, de leur collaboration, naissent des réalisations toujours plus intéressantes », a commenté Claude Paquin, éditeur du magazine FORMES.

Ces distinctions — une vingtaine ont été attribuées cette année — visent à souligner l’excellence dans la construction d’unités d’habitation neuves dans la région métropolitaine de Montréal. Pour ce faire, le concours encourage l’intégration d’un design d’intérieur de qualité grâce à une approche multidisciplinaire, un avantage concurrentiel certain pour la conception d’habitations ergonomiques, fonctionnelles et esthétiques, ainsi que pour leur mise en marché auprès d’un public de plus en plus sensible à un environnement offrant ce que les designers appellent aujourd'hui le bien-être dans toutes ses dimensions.

Les principaux lauréats des Prix Habitat Design 2019 sont :

Grand Prix Habitat Design – Volet Bureau des ventes – Choix du jury :

Symphonia Pop (Île des Sœurs – Verdun)

Corporation Westcliff et Alain Desgagné, designer

 

Grand Prix Habitat Design – Volet Unité modèle aménagée – Choix du jury

– Catégorie de moins de 350 000 $ :

TAK Village (Rosemont – La Petite-Patrie)

DevMcGill et Ysabel Gauvreau, designer

 

Grand Prix Habitat Design – Volet Unité modèle aménagée – Choix du jury

– Catégorie de 350 000 $ à 750 000 $ :

Symphonia Pop (Île des Sœurs – Verdun)

Corporation Westcliff et Alain Desgagné, designer

 

Grand Prix Habitat Design – Volet Unité modèle aménagée – Choix du jury

– Catégorie de plus de 750 000 $ :

Maisons Amelia (Bois-Franc – Saint-Laurent)

Groupe Montclair

 

Grand Prix Habitat Design – Volet Unité modèle aménagée – Choix du public :

Solstice Montréal (Centre-ville – Ville-Marie)

Consortium QMD Ménard

 

Prix de la relève en design

Mathilde Rousseau, finissante du Cégep de Trois-Rivières

 

Défi Val-Mar en architecture de paysage – Catégorie Unifamiliale de grand luxe:

Jocelyn Lussier, Topia, Architecture de paysage

 

Défi Val-Mar en architecture de paysage – Catégorie Complexe multirésidentiel:

Karine Durocher, Vert Cube, Architectes paysagistes

 

« Nous sommes heureux d’avoir pu contribuer à ce concours, en faisant participer nos membres dans la composition du jury et en collaborant quant à la mise en place des catégories et des critères de sélection », a conclu Marie-Christine Dubé, présidente de l’Association professionnelle des designers d’intérieur du Québec (APDIQ).

 

Information générale : 514 255-4066 ou sur le site web.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.