Publicité
10 octobre 2019 - 12:00

Budget participatif citoyen

Les projets d'arboretum et la revitalisation de l'artère commerciale de la 105e rue adoptés

Par Salle des nouvelles

La Ville de Shawinigan a procédé au dévoilement des projets gagnants de son premier budget participatif citoyen. Ces projets ont été adoptés par le conseil municipal lors de la séance publique en soirée. Leur réalisation est prévue pour 2020.

 

L'arboretum, seul participant du "Volet Vert"

Le projet d’arboretum au parc de la Rivière-Grand-Mère était le seul présenté dans sa catégorie; il n’a donc pas été soumis au vote du public et a été déclaré gagnant automatiquement. Ce projet d’une valeur estimée de 50 000 $, était présenté par Louis Tremblay, en collaboration avec Mélissa Brassard, Joane Lavoie Fortin et Patricia Dellow.

Le projet vise la création d'un aménagement d'ordre éducatif, bordé d'un sentier, afin de faire connaître les différentes espèces d'arbres et d'arbustes indigènes au Québec. Un arboretum permet de sensibiliser la population à l'écologie et à l'environnement. On y retrouverait notamment des espèces fruitières, tels des pommiers et des cerisiers, afin de donner de la couleur au parc durant la saison printanière.

Outre la plantation des arbres, le projet consiste donc à drainer et à prolonger les sentiers existants, à installer des panneaux d'identification des espèces végétales, de même qu'à installer de façon durable des bancs et des tables à pique-nique. Un coin « oiseau » avec nichoirs est également prévu pour bonifier cet espace vert, situé au cœur d'un îlot urbain. Toute la population de la ville est visée par ce projet, puisque ce parc est fréquenté par les randonneurs, les cyclistes, les joueurs de tennis et les familles.

 

L'artère commerciale embellie pour dynamiser le coeur économique  de la Ville

Dans le volet grand public, sept projets ont été soumis au vote du public. C’est le projet de revitalisation de la 105e Avenue qui a obtenu le plus grand nombre de points avec un total de 1 913 points. Ce projet d’une valeur estimée de 200 000 $ était présenté par Antoine Champoux et Mathieu Beauchamps, en collaboration avec le Regroupement des gens d'affaires du secteur Shawinigan-Sud.

Le projet vise la revitalisation de l'artère commerciale de la 105e Avenue, entre la 110e Rue et la 125e Rue par de l'aménagement végétal (fosses à végétaux et avancées de trottoirs) et le rafraîchissement de la peinture des lampadaires qui bordent l'artère. L'argument principal était qu'une artère commerciale se doit d'être belle pour encourager l'activité commerciale, assurer la prospérité des commerces et sa diversité.

Une artère commerciale attrayante va inciter les citoyens à la découvrir, à y marcher pour se l'approprier, ce qui favorise l'achat local. Une activité commerciale améliorée attire la diversité commerciale, les investissements immobiliers, ainsi que la bonification des services à la population.

 

De nombreux projets suscitent l’intérêt des citoyens

« Nous sommes très heureux de constater que les citoyens de Shawinigan ont participé à ce premier budget participatif, soit en déposant des projets, soit en votant pour les projets coups de cœur. C’est un investissement concret au bénéfice de la communauté et cela a également permis aux promoteurs d’apprendre comment fonctionne le cheminement d’un projet au sein des
services municipaux
» a affirmé Michel Angers, maire de Shawinigan.

Pour rappel, 17 projets avaient été déposés par des citoyens. Par ailleurs, 1 095 citoyens de 18 ans et plus de Shawinigan se sont prévalus de leur droit de vote du 3 au 20 septembre dernier, en attribuant 5 points à leur projet préféré, 3 points à leur deuxième choix et 1 point à leur troisième choix.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.