Publicité
8 septembre 2019 - 10:57

Texte commandité

3 indicateurs d'une gestion d'entreprise saine

 

L’évaluation régulière de la santé de l’entreprise est essentielle pour vérifier qu’elle atteint bien ses objectifs. Mais si les données comptables favorisent la prise de décision, leur lecture peut s’avérer complexe et ne pas révéler forcément la bonne analyse. Quels indicateurs faut-il prendre en compte pour s’assurer que votre gestion est saine?

  1. Les indicateurs comptables

Parmi les indicateurs comptables, on retiendra :

  • La croissance du chiffre d’affaires parce qu’elle mesure l’évolution de l’activité de l’entreprise (volume d’affaires, nouveaux marchés…). Mais il ne constitue pas un indicateur pertinent à lui seul dans la mesure où il peut aussi traduire une augmentation rapide des charges donc un accroissement de l’endettement. Le chiffre d’affaires doit donc être corrélé avec une gestion saine.

  • Le bénéfice parce qu’il indique soit une gestion saine soit des efforts réalisés pour réduire les charges. En cela, il est plus pertinent que le chiffre d’affaires.

  • La rentabilité, c’est-à-dire le rapport entre le résultat et le chiffre d’affaires. Si le bénéfice est moins rapide que le chiffre d’affaires, cela signifie que la rentabilité de l’entreprise est en baisse.

  • La trésorerie parce qu’elle détermine la solvabilité de l’entreprise, c’est-à-dire sa capacité à rembourser ses dettes. Il est donc très important de confier sa tenue de livres à Montréal afin d’avoir une visibilité quasi en temps réel de sa trésorerie. Son analyse permet aussi de voir si les délais de paiement sont bien négociés ou à revoir et si les relances clients sont performantes.

  1. Les indicateurs marketing

Ces indicateurs évaluent la relation client. Ils sont tout aussi importants, car ils révèlent si la gestion de l’entreprise est bonne.

  • Le coût de l’acquisition de nouveaux clients se calcule en divisant le montant total des sommes dépensées par le nombre de clients acquis.

  • Le taux de transformation permet de contrôler si les techniques de marketing mises en œuvre permettent de convertir suffisamment de prospects en clients.

  • L’indice de satisfaction des clients permet d’assurer que les produits ou services correspondent bien à la demande.

  • Le taux de perte de clients sur une période donnée, mais aussi le taux de fidélisation, donc la capacité de l’entreprise à instaurer une relation de confiance.

 

  1. Les indicateurs Ressources humaines

On évalue ici le coût des ressources humaines, mais aussi leurs compétences et leur implication dans l’entreprise. On analyse ainsi l’évolution de la masse salariale, le turn-over (nombre de départs), mais aussi le taux d’absentéisme et le nombre d’heures de formation par employé.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.