Publicité
5 septembre 2019 - 10:52

Texte commandité

3 solutions pour concrétiser rapidement son projet immobilier

 

Obtenir un prêt hypothécaire afin d’investir dans une maison à habiter ou à louer n’est pas toujours facile : les revenus peuvent manquer ou la cote de crédit n’est pas bonne… Quelles sont les solutions ?

  1. Attendre le nouveau projet de loi sur les hypothèques

En novembre 2019, le gouvernement du Québec met en place un système d’allègement des mensualités du prêt hypothécaire pouvant aller jusqu’à 10% pour l’achat de sa première maison si l’emprunteur souscrit une assurance hypothécaire. Rappelons que celle-ci n’est pas obligatoire dès lors que la mise de fonds atteint 20%, mais si on y adhère malgré tout ou si la mise de fonds est inférieure, l’assureur participera alors à l’achat immobilier sous conditions.

Par exemple, pour une mise de fonds de 5% avec assurance hypothécaire sur l’achat de son premier logement d’un montant de 400 000 dollars, l’assurance participera au financement à hauteur de 40 000 dollars. Il restera donc 340 000 dollars à emprunter auxquels s’ajoute la prime d’assurance de 4%, soit 15 200 dollars. Le montant du prêt sera alors de 355 200 dollars ! Pour être admissible, les revenus du ménage ne doivent pas dépasser 120 000 dollars par an et le montant de l’acquisition 4 fois les revenus. Si vous êtes dans ce cas, il est urgent d’attendre !

  1. Avoir une bonne cote de crédit

La cote de crédit détermine l’obtention du prêt et le taux d’intérêt. Si votre score est de 650 points et moins, vous n’aurez aucune chance. La solution est d’améliorer votre pointage ! Il est néanmoins possible de refaire son crédit en quelques mois si vous optez pour une carte de crédit sécurisée et que vous remboursez dans les délais. Vous améliorerez aussi votre cote en remboursant les cartes dont les taux sont les plus élevés. Dernier conseil : n’utilisez jamais votre montant complètement.

Il existe également des organismes spécialisés dans les prêts hypothécaires avec mauvaise cote de crédit. Mais les taux sont très élevés, jusqu’à 15%, et il vous faudra aussi avoir de très bons revenus ainsi qu’une belle mise de fonds pour rassurer votre créancier.

  1. Posséder une épargne

La mise de fonds accélèrera votre prêt quoi qu’il en soit. On considère que sans un apport de 5% minimum, votre projet sera voué à l’échec. Ainsi, pour une maison unifamiliale, 5% seront nécessaires. Pour un triplex ou un quadruplex, il vous faudra 10% et un 5 plex, 15%. Pour du locatif, comptez 20%.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.