Publicité
12 septembre 2019 - 16:00

Présentation des « Mentions du maire »

Deux citoyens honorés pour leur contribution au rayonnement de la Ville de Shawinigan

Par Salle des nouvelles

Le conseil de la Ville de Shawinigan a procédé à la remise de certificats pour des « Mentions du maire » lors de la séance publique du mardi 10 septembre. Le maire Michel Angers a fait la lecture de ces mentions, destinées à des citoyens qui, par leurs actions, contribuent au rayonnement de la Ville de Shawinigan. Puis, des conseillers ont remis les certificats à chacune des personnes honorées. 

Caroline Lamy et Jean Lemoyne

Madame Caroline Lamy et monsieur Jean Lemoyne, organisateurs des Séries du Diable, complètent leur 14e saison, une année record de leur propre aveu avec pas moins de 4 900 coureurs! En créant les Séries du Diable, qui proposent 6 épreuves de 1 km et de 5 km durant l’été, madame Lamy et monsieur Lemoyne souhaitaient inciter la communauté à découvrir et consolider les plaisirs associés à la pratique régulière de la course, autant chez les enfants que les adultes, tous niveaux confondus. Chaque course mobilise entre 600 et 1000 coureurs, de même qu’une vingtaine de bénévoles et plusieurs centaines de spectateurs. 

Au fil des étés, ils ont réussi à faire la promotion de l’activité physique et des saines habitudes de vie, en teintant les Séries du Diable d’une touche sociale et intergénérationnelle, ce qui a fait de ces rendez-vous bimensuels un incontournable pour de nombreuse familles de Shawinigan, de la Mauricie et même, de l’extérieur de la région.

Le maire Michel Angers et la Ville de Shawinigan félicitent les deux citoyens pour leur engagement envers une communauté en santé et en action.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.